REFLEXION

LE SOURIRE DE BESMA : Réflexion au secours d’une enfant à Alger



LE SOURIRE DE BESMA : Réflexion au secours d’une enfant à  Alger
Il y a un peu plus d’une semaine, nous passions une annonce d’un citoyen qui avait un grand besoin d’un flacon d’un remède introuvable pour sa fille atteinte d’une grave maladie. L’annonce gratuite dans de tels cas, comme le veut toujours M. Belhamideche Belkacem, le directeur général de Réflexion, n’a été repérée que par un de nos journalistes inscrit sur le réseau social Facebook, qui l’a lui aussi que relevée sur la page de ses enfants. Sauf que ses enfants l’ont repérée sur la page d’un ami. Deux jours après l’annonce, un lecteur nous ramena au journal 6 flacons du précieux remède qu’il s’est procurés d’Europe en devise forte.
Lundi dernier, notre journaliste a envoyé son fils Bilal que deux de ses copains ont bien voulu accompagner pour remettre le remède au père affligé qui n’a pas manqué de prendre des photos souvenirs avec nos jeunes Mostaganémois.
Bilal Bousserouel, Noredine Belayachi et Boukaïs Yacine qui n’ont pas encore 20 ans se sont fait un devoir, avec leur propre argent de poche, d’aller jusqu’à Alger remettre au père de l’enfant malade en mains propres les six boîtes de médicament. Pour l’heure, ils ne sont pas encore revenus, car disent-ils, ils ont été retenus par une bonne âme à dîner. Un dîner qui dure depuis cinq jours. Comme quoi l’Algérie vit encore ses moments de noblesse de cœur et de sublimité en ce mois de ramadan, de générosité et de grandeur qu’on croyait perdues.
Pour l’anecdote, ignorant les horaires des trains, les trois compères se sont rendus très tôt par taxi de Mostaganem à Relizane et ne voulant plus attendre à la station de taxis, ils rejoignirent la gare ferroviaire de Relizane sur une charrette tirée par petit un âne et conduite un gentil vieillard. C’est les taxis de Relizane en ce mois béni ne sont point matinaux. Déçus de ne pouvoir voir si tôt le train Oran-Alger, ils durent continuer le trajet par la route au lieu du rail.
Et nous apprenons que l’annonce sur facebook émanait de l’association Besma pour les enfants malades et reprise par l’association Ness el Khir toutes deux sises à Constantine reprise aussi par le groupe algérois Sunderland spécialisé dans les chants de stade, les « Pharmaciens aident » et autres jeunes. Mais le mektoub a voulu que ce soit Rélexion qui agisse vite et en premier.

Benatia
Dimanche 14 Août 2011 - 10:28
Lu 670 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+