REFLEXION

LE SOLDAT DE LA PAIX AU SAHEL !



Le Sahel est attaché à son nom, à son identité donc, il est Ministre délégué chargé des affaires maghrébines et africaines, l’homme tout désigné pour s’occuper des ‘’affaires’’ qui se déroulent sur le territoire de l’Afrique. Ce vaste continent à multiples facettes, mais où le brassage culturel et ethnique crée parfois des tensions, pour cela à l’occasion de la célébration de la journée de l’Afrique coïncidant avec le 25 mai de chaque année qui vise à encourager le rapprochement entre les peuples africains et d’origine africaine pour renforcer l’unité africaine, favoriser la paix et la stabilité du continent. L’Afrique a beau être considérée comme berceau de l’humanité, elle sert juste à endormir ses enfants mais n’arrive pas à procurer de la nourriture suffisante à leur faim, des soins de santé et une éducation de qualité. Et pourtant, elle regorge d’immenses ressources minérales, forestières et énergétiques qui pourraient servir de levier pour créer de la richesse et procurer du travail à sa population. Mais hélas, 53 ans après, « L’Afrique Noire est mal partie » de R. Dumont reste encore d’actualité. L’Afrique piétine encore et semble n’avoir toujours pas trouvé ses repères. Le continent africain est miné de l’intérieur par des conflits armés, des guerres civiles et ethniques souvent instrumentalisées de l’extérieur, avec tout ce que cela comporte de violations des droits de la personne, prédations des ressources naturelles, etc.

AS Mohsen
Mardi 26 Mai 2015 - 18:05
Lu 171 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+