REFLEXION

LE SIDA EN ALGERIE : 6000 personnes touchées par le SIDA



LE SIDA EN ALGERIE : 6000 personnes touchées par le SIDA
Presque 6.000 personnes sont touchées par le sida en Algérie, selon le docteur Skander Abdelkader Soufi président de l'Association de lutte contre les infections sexuellement transmissibles et de promotion de la santé et "Pas moins de 600 nouvelles contaminations ont été officiellement notifiées durant les neuf premiers mois de l'année 2010". Ces nouveaux cas "portent le nombre cumulé officiel depuis l'apparition de l'épidémie en Algérie en 1985 à 4.745 séropositifs et 1.118 personnes en phase de sida maladie", a-t-il dit, tout en reconnaissant que ces chiffres restaient "très loin de la réalité". L'Algérie, classée à l'international comme un pays à faible prévalence avec un taux de 1% de personnes atteintes, continue à enregistrer une relative accélération des contaminations, a-t-il ajouté .Prés d’une cinquantaine d’enfants âgés de moins de 10 ans sont touchés par le SIDA, selon des rapports médicaux établis par le centre régional de lutte contre le VIH. Ces enfants ont été contaminés par leurs mères pendant la durée de leur grossesse, avec un taux de 4,4%. Malgré les prises en charge et les soins présentés, au moins 10% des femmes atteintes n’ont pu éviter la transmission à leurs bébés. Selon les spécialistes le sida risque de prendre des chemins incontournables avec la situation actuelle. Près de 19.000 séropositifs, essentiellement des hommes, sont recensés en Algérie. Un appel a été lancé par l’Association de lutte contre les maladies sexuellement transmissibles et de promotion de la santé pour l’inscription du Sida sur la liste des maladies chroniques en Algérie, permettant ainsi le remboursement des médicaments traitant cette pathologie. « Nous appelons les autorités compétentes à inscrire le Sida, malgré sa faible prévalence en Algérie (une séroprévalence de l’ordre de 0,1 %), sur la liste des maladies chroniques afin que les médicaments y afférents soient remboursables », a indiqué lundi dans un entretien à l’APS le docteur Skander, président de l’association..Le virus du sida est un virus possédant un génome sous forme d’ARN (acide ribonucléique), contenu dans une capside (formation de molécules protéiques, en forme de coque, qui entourent le matériel génétique - ADN ou ARN - d’un virus), elle même entourée par une enveloppe formée d’une membrane lipidique. Son nom correspond à son effet pathologique, VIH: virus d’immunodéficience acquise. La maladie qu’il cause chez l’homme est le «sida» syndrome d’immunodéficience acquise. Le virus déstabilise le métabolisme humain et s’attaque aux cellules qui ont pour fonction de détruire les virus. Le sida s’attaque à ces cellules et détruit la force et «l’armée» du corps.On distingue actuellement deux types de VIH, le premier VIH-1 et le deuxième VIH-2. Ces deux virus sont très proches de 42% d’homologie au niveau de leur génome. Le premier est le plus répandu. Selon les dernières estimations d’ONU-sida, le nombre de personnes contaminées par le VIH atteindrait les 40 millions dans le monde.

Ismain
Mercredi 1 Décembre 2010 - 09:25
Lu 1707 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+