REFLEXION

LE SENATEUR RND DE MOSTAGANEM, M. SAID DJAMEL : "Le RND mérite bien sa renommée de rassembleur"

Lors de la dernière élection présidentielle, le parti rassemblement national démocratique (RND) a remarquablement prouvé sa popularité parmi la population de la wilaya de Mostaganem et ceci, en se référant aux propos de M. Said Djamel, représentant de Mostaganem au conseil de la Nation.



En effet, M. Said Djamel, qui a rendu visite à la rédaction du journal ‘’Réflexion’’, a longuement insisté sur le caractère unificateur du RND qui a su rassembler et mobiliser, tout au long de la campagne électorale, des milliers de citoyens en faveur d’une participation significative au scrutin et pour un vote utile qui est le  président Abdelaziz Bouteflika. Le sénateur de Mostaganem a profité de l’occasion offerte par ‘’Réflexion’’ pour saluer la population de la ville dont il était maire pendant 3 mandats, en l’occurrence Ain Sidi Cherif, qui a arraché la première place au niveau de la wilaya de Mostaganem en matière de taux de participation avec 97,23%. M. Said n’a pas caché son bonheur en révélant qu’Ain Sidi Cherif a voté à 96% pour le président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Ceci dit, ce résultat obtenu à Ain Sidi Cherif n’a pas empêché M. le sénateur de signaler que toutes les communes dont les maires sont d’obédience RND sont arrivées en haut du tableau des communes ayant voté massivement pour Bouteflika et ayant également enregistré un taux de participation très appréciable. M. Said s’est vite projeté vers l’après 17 avril et a révélé qu’il compte proposer aux dirigeants du RND à Mostaganem de créer une cellule de réflexion au niveau du parti, composée d’experts dans différents domaines, dans le but de trouver des solutions aux questions laissées en suspens, en raison de l’absence d’une vision prospective et d’une gestion prévisionnelle, qui contribue, selon lui, considérablement à la planification rationnelle qui détermine les perceptions et les méthodes d’évaluation du développement et de l’exploitation des ressources humaines et matérielles. Dans sa démarche propositionnelle, M. Said Djamel préconise, pour booster le développement dans la wilaya, dans la perspective d’absorber le chômage, de faciliter d’une manière plus simple et  plus concrète l’investissement privé dans les zones d’expansion touristiques (ZET) et d’encourager l’exploitation minière dans la wilaya qui  dispose d’une richesse minière considérable tel que l’argile qui se trouve en abondance à Ain Sidi Cherif et au niveau de l’Oued de Chlef. Quant à l’agriculture, M. le sénateur propose de relancer le secteur en mettant en œuvre le schéma directeur d’irrigation au niveau de la plaine de Bordjia à Fornaka où, par ailleurs, la zone d’activités à l’instar de la totalité des zones d’activités de la wilaya nécessite une mise en valeur. Dans ce contexte,  M. Said Djamel espère la réalisation d’une nouvelle ville à Mostaganem, plus moderne et plus respectueuse de l’environnement où le citoyen n’aura pas à s’inquiéter pour son cadre de vie. Enfin, M. le sénateur lance un appel à toutes les forces vives de Mostaganem à se constituer force de proposition pour élever Mostaganem au rang des wilayas prospères.

Charef Slamani
Mercredi 23 Avril 2014 - 20:42
Lu 639 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+