REFLEXION

LE SECRETAIRE DE WILAYA DU SNAPEST DENONCE : ‘’La direction de l’éducation de Mostaganem, insensible aux doléances des enseignants’’

Selon le N°1 du syndicat national autonome des professeurs de l'enseignement secondaire et technique (SNAPEST) à Mostaganem, il semblerait que le secteur de l’éducation à Mostaganem vit une situation pire que ça en a l'air. En effet, M. Hamza Belhouane, a brossé un tableau sombre de la situation générale qui prévaut dans ce secteur à Mostaganem.



Contacté par téléphone, M. Hamza Belhouane, regrette la non prise en charge des différents dossiers par la direction de l’éducation de la wilaya, qui durant toute l’année scolaire était aux abonnés absents.  Dans ce contexte, M. Belhouane fustige le retard dans la nomination de responsables au niveau des différents services de la direction de l’éducation, ce qui s’est répercuté négativement  sur la bonne gestion des affaires de cette direction qui est restée, selon lui, malheureusement, insensible aux doléances des professeurs du cycle secondaire et technique. Il cite l’exemple des lycées de Mesra, Remila (Mostaganem) et Bouguirat. Ce dernier, dira M .Belhouane, est resté inactif pendant plus d’un mois sans que la nouvelle directrice de l’éducation ne bouge le petit doigt, malgré les multiples sollicitations de son syndicat. Pis encore, dira-t-il, ce sont les enseignants qui ont été sanctionnés suite à leur grève, provoquée par un manquement purement administratif. ‘‘On a passé l’année scolaire 2014-2015 dans l’instabilité’’, a affirmé, dans le regret, notre interlocuteur. Concernant la relation du SNAPEST avec la direction de l’éducation de la wilaya de Mostaganem, M.Belhouane affirme qu’il n’a pas trouvé de partenaire à ‘’l’académie’’ et que son syndicat s’est retrouvé seul à écouter ‘’les souffrances’’ des enseignants vu que la direction de l’éducation préconise la politique de la fuite en avant. Plusieurs dossiers sont en suspens au niveau de la DE, dira encore notre interlocuteur, dont ceux relatifs aux retenues sur salaires des enseignants qui n’auraient pas accepté de poursuivre le programme dans d’autres établissements que les leurs. En effet, on a appris que les professeurs  étaient dans l’obligation d’enseigner le restant du programme scolaire dans d’autres lycées si le volume horaire n’est  pas consommé. Cette situation a déplu à plusieurs enseignants notamment ceux qui attendent depuis des années leur intégration. Par ailleurs,  le secrétaire de wilaya du SNAPESTa révélé que les enseignants de Mostaganem sont traités comme des étrangers au niveau de la DE, puisqu’on leur a fixé une seule journée par semaine pour la réception. ‘’Une journée qui n’est nullement respectée par les responsables de la DE’’, a-t-il protesté. Son syndicat demande, à cet effet, l’instauration d’une carte pour les travailleurs du secteur pour qu’ils puissent accéder librement aux services dont ils sollicitent l’intervention. M.Belhouane espère la fin du ‘’clientélisme’’ à ‘’l’académie’’ et de laisser tous les travailleurs du secteur entrer et rencontrer les responsables de la DE. Enfin, le SNAPEST demande à la tutelle de revoir la carte scolaire et de remédier à la situation qui prévaut, sinon il sera dans l’obligation d’entamer dès la prochaine rentrée une action de protestation pour que tous les professeurs des lycées soient pris en charge pédagogiquement et socialement. 

Charef Slamani
Mercredi 27 Mai 2015 - 20:28
Lu 630 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+