REFLEXION

LE ROLE DE LA FEMME DANS LE MONDE DU TRAVAIL : 17,5% des femmes sont au chômage en Algérie



Le travail de la femme est considéré comme source de richesse, de croissance et de développement économique du pays. Elles sont en tête de la maternelle, universitaires, elles sont médecins, cadres, policières, avocates, et même des chefs d’entreprises. Les femmes ont investies le monde du travail depuis plus au moins un siècle et même, dans notre pays, pendant la période coloniale et après l’indépendance. De nos jours mêmes les familles les plus conservatrices encouragent leurs filles a persévérer dans leurs études et a trouvé un travail. il n’y a qu’a voir le nombre de filles à l’université et centres de formation. La question de la carrière va de soi, si on s’investie dans un travail, il est tout à fait normal de penser à sa carrière et sa retraite, surtout par ces temps difficiles. La femme créatrice de l’emploi elle fabrique du pain traditionnel pour aider économiquement son ménage. La société est passée à un autre niveau de consommation. La femme algérienne est investie dans le marché du travail presque dans la totalité des secteurs d’activités, mais sont beaucoup plus touchées par le chômage 17,5% contre 14,9% pour les hommes, soit plus de 2 millions de femmes au chômage, 41 % des femmes âgées entre 25 et 49 ans ne sont pas mariées. Beaucoup de femmes se sont surtout investies dans le marché informel puis la vie est très chère. Un seul salaire ne suffit pas puis une marche normale c’est avec nos deux pieds avec un seul pied on ne peut pas marcher, mieux une seule main ne peut pas applaudir, beaucoup de femmes travaillent plus que l’homme. le travail au foyer, se sont les femmes qui l’assument même quand elles travaillent dans des conditions très difficiles à l’extérieur de la maison. La majorité des femmes travaillent avant tout pour des raisons financières, mais travailler, c’est aussi satisfaire ses ambitions personnelles, s’ouvrir d’autres horizons, se sentir plus indépendante, et comme une nécessité économique lorsque le mari n’a pas d’emploi, pour aider la famille et élever son niveau de vie, assurer l’éducation des enfants.

BENCHAIDA
Mardi 6 Septembre 2011 - 11:43
Lu 2060 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+