REFLEXION

LE RESEAU NADA TIRE LA SONNETTE D'ALARME : 20 enfants violés depuis le début du Ramadan

En Algérie, ce Ramadan a été mois de supplices et de souffrance pour une vingtaine de petits garçons et de fillettes, qui ont été victimes de viols, de la part de pédophiles adultes.



LE RESEAU NADA TIRE LA SONNETTE D'ALARME : 20 enfants violés depuis le début du Ramadan
Vingt cas de viol de mineurs avérés ont été enregistrés en Algérie depuis le début du mois de Ramadan, selon le Réseau algérien pour la défense des droits de l'enfant (NADA). «Pour être précis, il y a entre 20 à 22 cas de viol de mineurs avérés depuis le premier jour du ramadan», a condamné le président du réseau NADA, Abderrahim Arrar, dans un entretien publié mardi par le quotidien algérienews. «Les prédateurs sexuels ne jeûnent pas. C'est malheureux, mais c'est la réalité. Nous donnerons les chiffres et le bilan après l'Aid», a souligné Abderrahim Arrar. «Le viol d’enfants a pris de l'ampleur en ce mois sacré», a déploré Arrar, notant que «depuis le premier jour, le nombre est effrayant». «Chaque jour, nous recevons cinq à dix appels de détresse ou pour signaler un cas de violence. Celle-ci est d'abord d'origine familiale, résultat de conflits entre parents ou avec des membres de la famille», a-t-il expliqué. En mars dernier, Abderrahim Arrar avait jugé nécessaire la création d'un observatoire national pour la promotion et la protection de l'enfant contre toute forme d'abus et d'agression, alors que la société était sous le choc de la multiplication des cas de kidnapping et d'assassinat d'enfants.

Ismain
Mercredi 7 Août 2013 - 12:15
Lu 1777 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+