REFLEXION

LE REGIME DE MOUBAREK AU SERVICE DU MOSSAD ISRAELIEN : Moubarek ! Attention Ghaza n’est pas Gog et Magog ?!

Selon des sources généralement bien informées, plusieurs commandants des services secrets égyptiens ont réfuté catégoriquement l’idée de la construction d’un mur métallique entre l’Egypte et Ghaza.



LE REGIME DE MOUBAREK AU SERVICE DU MOSSAD ISRAELIEN : Moubarek ! Attention Ghaza n’est pas Gog et Magog ?!
D’autres sources affirment que le conflit entre les centres de décision au niveau des cercles du contre-espionnage égyptien a atteint le summum et qu’un coup d’état militaire en Egypte pointe à l’horizon, la réalisation de ce mur serait la réduction d’infiltration et d’intox des « Moukhabarates » du régime Moubarak. Le principal noyau de l’idée du mur se trouve actuellement à Genève, c’est une grand officier fidèle au régime Moubarak, propriétaire de plusieurs entreprises versant essentiellement dans l’aéronautique et la construction de navires de pêches qui en serait à l’origine, il a fait l’objet de rapports explosifs, de la part des services secrets relevant du contre-espionnage égyptien ,il a voulu sauver la face et ses intérêts avec la junte militaire qu’il préside depuis le temps du président Sadate assassiné par l’aile radicale des Moukhabarates du régime égyptien et dont l’exécution a été soigneusement menée par des islamistes. Ce tournant a fait éveiller les modérés au sein des services secrets égyptiens qui ont réagi en donnant des signaux de solidarité et de soutien au peuple palestinien et plus particulièrement envers le gouvernement du mouvement Hamas. La réaction du Mossad a été rapide en alimentant les réseaux dormants du régime de Moubarek à savoir les barons, tous azimuts et pour plus de surveillance et de contrôle, beaucoup de firmes américaines, françaises et Israéliennes ont bénéficié de contrats de réalisation du mur métallique long de 10 km et dont la profondeur serait de 22 m. Cette prise de décision, celle d’isoler l’Egypte du monde arabo-musulman, et de créer le fossé était un objectif fixé par les services du Mossad après la guerre de 1973 et malgré tous les alibis avancés par le régime de Moubarek, ce mur a été nommé : le mur de la honte, Moubarek tu ne seras jamais Dhi-El-Karneïn et le peuple palestinien n’est pas Gog et Magog, nous rappelons l’opinion publique que l’histoire de cet homme pieux, Dhi-El-Karneïn, appelé aussi Alexandre, est relaté par le Saint Coran dans la sourate du « kahf », lorsque cette population a supplié Dhi-El-Karneïn de la sauver de la population de Gog et Magog qui était sans foi ni loi pillant tout ce qui se dressait sur leur passage. En très bon croyant et détestant l’impiété, Dhi-El-Karneïn a réalisé un très grand mur en acier condamnant Gog et Magog qui ont été enfouis dans les tréfonds de la terre, et en signe de l’apocalypse, Gog et Magog réapparaitront de nouveau, cela est aussi rapporté par les anciens testaments et le Telmud. Dhi-El-Karneïn optait pour la justice et le droit des opprimés en dressant ce mur en acier. Ce cas est-il similaire ?! Nous disons non ?! Moubarak et son régime, en réalisant ce mur qui ne répond aucunement à la sécurité de l’état égyptien et moins encore à la sécurité de l’état, mais tout simplement un signe à l’état hébreu de commettre leur sale besogne à l’égard du peuple palestinien.

Abdelkader Berrebiha
Lundi 28 Décembre 2009 - 23:01
Lu 667 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+