REFLEXION

LE PROTOCOLE MIS A MAL A MOSTAGANEM :El-Hadi Khaldi joue au trouble fête



LE PROTOCOLE MIS A MAL A MOSTAGANEM :El-Hadi Khaldi joue au trouble fête

Décidément en verve depuis sa dernière visite électoraliste du 22 mars courant, où il obtint l’allégeance des zaouias, El Hadi Khaldi vient encore une fois de se pointer à Mostaganem.


Venant directement de Tissemsilt, il fera une véritable intrusion au festival équestre du Dahra où il n’était nullement attendu. Arrivé sur les lieux au moment où le wali était attendu pour donner le signal du départ, le ministre de la formation professionnelle  , rejoindra la tribune officielle, fera exécuter l’hymne national et aura droit à une salve d’honneur de la part de la cavalerie traditionnelle. Puis s’éclipsera en compagnie d’un député vers Sidi Lakhdar, pour y tenir meeting. Et une seconde cérémonie officielle, avec hymne national, levée des couleurs et double salve de baroud, sera présidée par Madame Zerhouni, wali de Mostaganem. On se demande ce qui fait tant courir El Hadi Khaldi, au point de mettre dans la gène autant de monde à la fois. Quant à la campagne électorale, elle ne serait qu’un prétexte, car c’est bien la première fois qu’un responsable de ce rang revient sur ses pas à 5 jours d’intervalle.
A l’entrée de Sidi Lakhdar, le ministre et la délégation qui l’accompagnait ont été reçus par une troupe de fantasia dans un spectacle de fête en présence d’une foule nombreuse.

Devant une assistance nombreuse et totalement acquise au président sortant A.Bouteflika, dans la salle des fêtes, le ministre a dénombré les réalisations enregistrés pendant les deux mandats du candidat président en évoquant la réconciliation nationale et le retour à la paix qui ont permis au pays de faire un saut qualitatif  de  croissance dans les différents domaines. L’orateur a plaidé pour une participation massive le jour du scrutin pour démontrer au monde entier que le peuple algérien   n’a pas de tuteur sur ses choix et exprimer sa volonté de consolider la voie irréversible de la démocratie. Ensuite, il a souligné l’importance de sensibiliser et d’informer les citoyens sur leurs droits civiques dont l’acte de voter représente un moyen d’exercer sa citoyenneté dans l’intérêt de la collectivité et de la nation. Prenant la parole, M. Joumaa ; membre dirigeant du HMS ; a déclaré que c’est le moment de tourner une page de l’histoire contemporaine de l’Algérie pour entamer une nouvelle ère où la jeunesse jouera un rôle essentiel pour bâtir un avenir prospère sur la terre des ancêtres. D’emblée, il faut signaler l’organisation parfaite du meeting grâce aux efforts fournis par les membres de la permanence électorale locale.     


Riad
Vendredi 27 Mars 2009 - 22:09
Lu 615 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+