REFLEXION

LE PROCES DE L’AFFAIRE DU VOL ’’ ALGER - TINDOUF ’’ REPORTE : Les détails du détournement de l’avion d’Air Algérie

Le tribunal criminel, près la cour d’Alger, a reporté le procès de l’affaire concernant la tentative de détournement d’un avion d’Air Algérie à la prochaine session pénale.



LE PROCES DE L’AFFAIRE DU VOL ’’ ALGER - TINDOUF ’’ REPORTE : Les détails du détournement de l’avion d’Air Algérie
Ce report est dû au retrait de la défense, celle ci ayant reproché au tribunal d’avoir retardé jusqu’à 11h l’audience qui devait débuter à 9h. L’affaire remonte au 11 mars 2008 lorsque le dénommé A. K, né en 1960 et résidant à Alger, a tenté de détourner un avion d’Air Algérie vers l’Espagne, menaçant de déclencher la ceinture explosive qu’il disait porter sur lui. Durant l’enquête préliminaire menée par la sûreté de wilaya de Tindouf et la section anti-terroriste de la division est de la police judiciaire de la sûreté de wilaya d’Alger. «AK » à expliqué aux enqueteurs qu’il a choisi cette date, en référence aux attentats du 11 septembre 2001. Son intention était de faire croire aux membres de l’équipage de cet avion qu’il s’agissait bel et bien d’une opération terroriste. Après avoir passé les postes de contrôle et le scanner, A. K. embarque, avec les autres passagers, à bord de cet avion à l’aéroport Houari Boumédiene. Une fois l’appareil en vol, « AK » tend un bout de papier au commandant de l’équipage ,sur ce papier était écrit « menace de faire exploser l’avion en déclenchant la ceinture explosive qu’il dit porter sur lui, si l’avion devant se rendre à Béchar et Tindouf ne prend pas la direction du Ténérife, en Espagne ». L’accusé présenta, , un autre document sur lequel était inscrit «Al Qaida au Maghreb Islamique» et qu’il était un kamikaze chargé de faire exploser l’avion et commença à exhiber une ceinture reliée à des fils électriques avec une sorte de télécommande. Une des hôtesses avait tenté de le convaincre que l’avion ne pouvait pas se déplacer vers l’Espagne par manque de carburant. Elle fut étonnée lorsqu’il lui répondra que cet avion a été alimenté en carburant à l’aéroport de Béchar, l’informant de la distance en termes de navigation aérienne entre Tindouf et Ténérife. Des termes que seuls les professionnels de la navigation aérienne maîtrisent, a-t-elle expliqué lors de l’instruction judiciaire. Il lui dira, selon son témoignage, que des terroristes ont enlevé des membres de sa famille à Chréa et menaçaient de les tuer s’il ne faisait pas exploser cet avion. Quinze minutes après le décollage de l’aéroport de Béchar vers celui de Tindouf, les membres de l’équipage réussirent à convaincre l’accusé que l’avion devrait atterrir à l’aéroport de Tindouf pour faire le plein en carburant et pouvoir ainsi décoller vers l’Espagne. Ainsi, c’est à l’aéroport que les policiers sont intervenus. Après des négociations avec les services de sécurité, l’accusé a fini par libérer tous les passagers et demeura seul à bord de l’avion où il fut arrêté le 12 mars à l’aéroport de Tindouf et interrogé par les enquêteurs. « A.K. » reconnaît avoir tenté de détourner cet avion pour se rendre en Espagne.. Lors de sa fouille, le prévenu portait sur lui 5 plaquettes de pâte de dattes reliées à des fils électriques ainsi que deux pistolets factices.    Il reconnait, ajoute t-il, avoir planifié cette opération seul, qu’il a acheté du concentré de dattes qu’il faisait passer pour des matières explosives placées dans une ceinture médicale et utilisé deux pistolets factices pour faire croire à une opération terroriste . Les résultats de l’expertise des empreintes digitale de l’accusé établie par la police scientifique et technique, ont conclu que « A.K », expulsé d’Allemagne pour faux, puis de Rome, le 18 août 1978, pour accusations de «vols de chèques, escroquerie et faux», puis de Norvège, le 26 avril 1983 pour «commercialisation d’or, vol, falsification de documents administratifs et usurpation de personnalité».

Riad
Lundi 8 Février 2010 - 10:33
Lu 846 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+