REFLEXION

LE PRIX DU RAISIN S’ENFLAMME : Cédé à 70 DA par les fellahs, vendu à 300 DA/kg !



Mostaganem est si fière d’avoir quelques hectares de vignoble, s’étendant à travers la région du Dahra (Sidi Ali, Sidi Lakhdar, Khadra), mais également à quelques kilomètres du chef-lieu, plus particulièrement à la localité de Benabdelmalek Ramdane où un vignoble, résistant à tout, s’étend sur une superficie de presque 400 hectares, dominant toute une colline du littoral. Composé presque de ceps de raisin de table, le vignoble d’Ouled Cheikh alimente le marché local en plusieurs variétés de raisin, très prisées par les consommateurs, surtout le muscat (variété de raisin blanc). Malheureusement, ce vignoble, situé en bordure de la mer, figurant parmi les meilleurs pays, est ciblé par une bande de spéculateurs en tous genres, il voit souvent sa production se vendre à quelques mois des vendanges par   ces derniers qui en achètent par lots. Ces marchands affectent des gardiens aux lots acquis, viennent de temps à autre pour s’enquérir de la maturation du raisin, choisissent quelques grappes mûres, les déposent au sein des caisses en boites et repartent vers les marchés où ils vendent le produit aux halles à un prix allant de 150 à 200 dinars. Parvenu sur les étals des revendeurs en détail, le raisin de table avoisine malheureusement les 300 dinars et reste uniquement à la portée des bourses bien garnies.  

L.Ammar
Mercredi 3 Août 2016 - 16:07
Lu 400 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+