REFLEXION

LE PRESIDENT DE L’ASSOCIATION DE PROTECTION DES CONSOMMATEURS ACCUSE : La Poste de Mostaganem au pied du mur

Le président de l’association de protection des consommateurs de Mostaganem, Mr Abdi Benkhadouma Karim, dresse un constat dramatique sur l’un des établissements publics importants du pays, celle-ci n’est bien-sûr que la grande coupole de la poste de Mostaganem qui à longueur de journée est caricaturée par une longue chaine humaine exténuée.



Dans une correspondance adressée aux autorités de la wilaya, Mr Abdi Benkhadouma  Karim, le président de l’association de protection des consommateurs de Mostaganem accuse les services de la grande poste de Mostaganem ainsi que ses antennes,  de négligence et de laxisme.En effet, Mr Abdi relate  dans ses écrits, plusieurs faits graves concernant  les postes de la wilaya à savoir des pratiques portant  préjudice aux citoyens dans leur santé morale et physique. C’est dans cecontexte que les citoyens contraints de s’y rendre régulièrement  subissent un calvaire qui ne cesse  de perturber leur quotidien augmentant leur stress  lié déjà aux facteurs de risques de leur santé.

Les trois points noirs qui déforment le service public !
Selon notre interlocuteur, les  trois problèmes majeurs qui détournent le bon fonctionnement  de cette institution sont : l’insuffisance des guichets  par rapport à la multitude de gens  parqués dans  une salle exiguë et lugubre ne pouvant contenir le flux incessant  de la population de la wilaya, l’insalubrité des bureaux de poste, des endroits envahis par les détritus  mal aérés et aux odeurs nauséabondes, donnant l’impression  « d’une décharge publique à ciel ouvert » ne faisant qu’accroître le mécontentement  des gens-, ainsi que l’exiguïté des autres bureaux de poste dans les communes de  la wilaya  ou dans  les  environs comme la cité du 5 juillet  qui ne dispose que d’un minuscule bureau  regroupant plusieurs quartiers(200 logements+ Chemouma) ainsi que le bureau de poste des 800 logements(Diar el Hana + Tigditt). Ceci , sans revenir sur l’état dégradant des services  du bureau de poste de Kheir edine où afflue  la quasi-totalité  des  usagers des communes avoisinantes et qui continue à se heurter à la problématique  de l’ordinateur en panne et du manque de liquidités.

Rêvons-nous  d’une journée sans chaine à la Poste !?
Mr  Benkhaddouma estime  que cette institution étatique  Algérie Poste doit changer de visage  pour mettre fin  au calvaire  que vivent  quotidiennement  les usagers. Mettre un terme  aux chaînes interminables poussant les piétons  au danger jusqu’à  squatter les trottoirs ou marcher sur la chaussée. Tout en  espérant que cet appel  soit  entendu et pris en considération par les  autorités locales concernées  et à leur  tête  Mr le wali ; l’association insiste sur l’importance et le rôle que joue cette  administration publique  et  très sollicitée par la population.

A.Bensaid
Samedi 7 Décembre 2013 - 16:38
Lu 1045 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+