REFLEXION

LE PHENOMENE PREND DE L’AMPLEUR : Pourquoi le citoyen aime t-il tant l’anarchie ?



L’anarchie, nous en parlons tous mais nous y contribuons tous aussi !Anarchie signifie dans le dictionnaire: état de désordre et de confusion qu’entraine la faiblesse de l’autorité politique. Cette signification est certes juste mais vu la façon de penser et d’agir de beaucoup de citoyens, il faudrait reconnaitre que ces derniers aiment l’anarchie car ils y trouvent leur compte après tout. Il suffit de faire un petit tour au centre ville en ce mois sacré de ramadhan et l’on pourra se rendre à l’évidence, qu’il y a quelque chose qui cloche dans l’esprit de ces mêmes citoyens. En plein centre ville, et juste à proximité de l’ex-prisunic, un joli local vend de la chamia, du kalb Ellouz et de la zelabia, l’endroit est propre et l’accueil est extraordinaire malgré quelques clients, les gens ne se bousculent pas, quelques mètres plus loin des jeunes proposent la même marchandise en pleine rue, certains sont situés dans des endroits qui ne respirent guère la propreté mais malheureusement les gens se bousculent et s’arrachent les boites comme des petits pains. Un tour chez un épicier qui vend aussi des produits laitiers et notamment des yaourts bien conservés dans un comptoir frigo, là aussi les gens ne se bousculent pas, au niveau du marché Ain-Sefra, un vendeur informel propose des produits laitiers dans un semblant de frigo qui ne semble même pas en marche et des limonades exposées en plein soleil, le prix est certes moins cher, de quelques dinars mais que peuvent représenter ces dinars quand on est sujet à une intoxication alimentaire. Cette situation s’applique pour de nombreux produits en ce mois sacré et surtout des produits en rapport avec l’hygiène et la santé publique. Le pain, divers produits alimentaires, le poisson exposé dans des conditions déplorables, même le lait vendu sans le moindre respect des conditions de stockage, un camion appartenant à la DAS en plus distribue des centaines de litres de lait par jour pour les associations qui ont pour mission de prendre en charge les démunis en ce mois sacré, c’est un camion à benne, il est fait pour transporter tout sauf le lait, car il ne respecte pas la chaine de froid. Franchement, l’anarchie nous y contribuons tous, et à tous les niveaux, nous l’entretenons et nous enfonçons chaque jour la société dans une situation de non retour, est-ce qu’on est conscient jusqu’où nous en sommes aujourd’hui!

Mihoub
Mercredi 10 Août 2011 - 10:35
Lu 368 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+