REFLEXION

LE PDG DE LA SNTF : Le train Oran-Sidi Bel Abbes-Béchar sifflera aujourd’hui



LE PDG DE LA SNTF : Le train Oran-Sidi Bel Abbes-Béchar sifflera aujourd’hui
Le train Oran-Sidi Bel Abbes-Béchar prendra son départ demain, jeudi 15 juillet. “Nous commençons modérément avec un train de nuit qui prend le départ d’Oran à 18h25 pour arriver à Béchar à 6h20. Le même jour un train démarre de Béchar à 18h50 pour arriver à Oran à 6h30. Nous offrons 240 places par train. Nous allons monter en puissance au fil de la demande”, a annoncé Mourad Benameur, président directeur général de la SNTF, invité ce mercredi matin de la chaîne III de la radio nationale. Selon lui, un troisième train sera ajouté dans la journée lorsque la demande sera plus grande. “La ligne entre le sud de Sidi Bel Abbes et Béchar, sur 580 km, est nouvelle. Les populations vivant entre Mécheria et Béchar n’ont pas vu de train depuis 1990. C’est un événement donc”, a-t-il ajouté. Deux autres trains de marchandise vont également circuler sur cette ligne. Ils transporteront du carburant et des céréales. “Notre exploitation est liée à l’expansion de l’activité. Nous espérons transporter annuellement 90.000 tonnes de carburant et 60.000 tonnes de céréales”, a précisé le PDG de la SNTF. Pour le transport des voyageurs, les tarifs sont, d’après lui, concurrentiels par rapport à la route. “Il s’agit de 1.690 dinars pour la première classe couchettes et 1.245 dinars pour la deuxième classe. Nous prévoyons des places assises pour les personnes qui ne veulent pas prendre des couchettes”, a-t-il indiqué. Le prolongement de la ligne Béchar-Tindouf, sur plus de 700 km, est, selon lui, conditionné par le projet de l’exploitation de la mine de fer de Gara Djebilet. Par ailleurs, la SNTF travaille, d’après son premier responsable, pour décongestionner Tizi Ouzou après le lancement des 14 navettes liant cette ville à Oued Aissi. Cette ligne est entrée en exploitation le 28 juin dernier. “Beaucoup de bus congestionnent Tizi Ouzou. Notre projet est que le terminus soit à Oued Aissi. Une fois arrivés, les voyageurs pourront prendre le train pour continuer jusqu’à Tizi Ouzou”, a-t-il souligné, reconnaissant que le train n'arrive pas encore à concurrencer les bus dans cette région. “Nous sommes en contact avec des opérateurs économiques de la zone industrielle de Oued Aissi pour élaborer un projet de transport de marchandises”, a-t-il ajouté.

Yassine
Vendredi 16 Juillet 2010 - 12:43
Lu 3315 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+