REFLEXION

LE PARLEMENT IRANIEN A ADOPTE UNE NOUVELLE LOI : Les hommes vont pouvoir se marier avec leurs filles adoptives de plus de 13 ans

Le parlement iranien a adopté une nouvelle loi permettant aux hommes de se marier avec leurs filles adoptives, dès que celle-ci atteint l’âge de 13 ans. Plusieurs personnes contestent cette nouvelle législation.



Malgré l’élection du nouveau président "modéré" Hassan Rouhani, certaines lois en Iran sont loin d’être tolérables. C’est notamment le cas de cette nouvelle législation, votée dimanche par le Parlement iranien, qui autorise les hommes de se marier avec leurs filles adoptives dès que celles-ci atteignent l’âge de 13 ans. Cette loi était initialement intégrée à une législation qui devait avoir pour but de "protéger" les enfants. Difficile de faire plus ironique. De nombreuses personnes contestent la décision du Parlement. Selon l'avocate Shadi Sadr, qui milite pour les droits de l’homme au sein de l’organisation Justice for Iran, les législateurs iraniens justifient cette loi par le fait qu’elle permettrait de résoudre le problème du hijab (le foulard). Lorsqu’une fille est adoptée, elle doit porter le hijab devant son père, mais si elle se marie avec lui, elle ne serait plus forcée de le faire. Pour l'avocate, "cette loi légalise la pédophilie." "Vous pouvez être pédophile et obtenir une proie en prenant le prétexte d’adopter un enfant" argumente-t-elle. "Se marier avec un enfant adopté ne fait pas partie de la culture iranienne. Evidemment, il y a de l’inceste en Iran, plus ou moins comme dans tous les pays du monde, mais cette loi légalise la pédophilie et met nos enfants en danger, faisant de ce délit une norme dans notre culture." Pour elle, "si un père se marie avec sa fille adoptive qui est mineure et qu’il y a des relations sexuelles, c’est un viol." La loi controversée a été approuvée par le Parlement, mais elle doit encore être signée par le Conseil des gardiens, qui se compose de six avocats et six théologiens. Dans leur pays, les filles iraniennes peuvent se marier à partir de l’âge de 13 ans si elles ont la permission de leur père. Mais cette loi est souvent contournée et beaucoup d’hommes ont recourt à un juge qui peut autoriser le mariage d’une jeune fille de moins de 13 ans. Ainsi, selon le site d'informations iranien Tabnak, 42 000 enfants iraniens âgés entre 10 et 14 ans ont déjà été mariés.

Riad
Mercredi 9 Octobre 2013 - 22:00
Lu 166 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+