REFLEXION

LE PAIN A 30 DINARS LA BAGUETTE ! : Femmes... Où êtes-vous !?

Jadis, elles se levaient avant l’aube pour effectuer différentes taches ménagères, le pain sortait des fours traditionnels (kouchet aarab) très tôt le matin car les enfants n’avaient que ça à consommer avant de partir à l’école, ni gâteaux, ni Nutella, ni chips.



LE PAIN A 30 DINARS LA BAGUETTE ! : Femmes... Où êtes-vous !?
Les hommes, étaient le plus souvent occupés dans leurs champs en train d’effectuer leurs dures besognes jusqu’en début d’après midi. Acheter du pain ? Cette idée ne leur a jamais frôlé l’esprit. Malheureusement, les temps ont changé et la femme a investi le monde du travail. Mais il faut reconnaitre que mêmes les premières femmes, qui ont eu accès au monde du travail savaient allier entre les taches ménagères et leurs fonctions, si durant la semaine, le pain s’achetait, durant le week-end, la tenue de travail cédait sa place à la tenue de maison, couscous et pain maison faisaient leurs apparitions au sein du foyer pour remplacer les frites et le pain du boulanger. Cela faisait sortir la famille d’une certaine monotonie. Ces dernières années, on remarque que la femme se consacre à 1000% à elle, à la veille de l’Aïd, les salons de coiffures sont pris d’assaut, du coté de la cité Djebli (ex-Monplaisir), beaucoup de femmes étaient assises sur le trottoir à attendre leur tour ! Quelle époque ! Les dernières passent à l’aube, vous imaginez, il y a quelques années, une femme passer la nuit dehors parce qu’elle devait se faire coiffer ? Mais jamais ! Au nom d’on ne sait quelles circonstances, les choses ont changé et cette situation fait le bonheur des femmes, qui sont encore capables de faire tout ce qui est traditionnel (Msemen, Baghrir, M’hadjeb…etc) mais aussi des revendeurs de pain, qui en de pareilles occasions trouvent leur compte et revendent le pain à 30 dinars et plus. On ne pourrait pointer du doigt la direction du contrôle des prix, qui ne peut contrôler un commerce qui échappe à toutes les règles mais on pourrait se poser la question « Femmes où êtes vous ? »

Mihoub
Samedi 3 Septembre 2011 - 11:20
Lu 452 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+