REFLEXION

LE PACTOLE PARTI EN FUMEE ET LE REVE BRISE : Un candidat a déboursé 700 millions aux sénatoriales à Aïn-Temouchent

Fini le rêve tant espéré d’accéder au sénat, et le moment des compte est venu. Selon certaines informations dignes de foi, un candidat aux sénatoriales à Ain Témouchent aurait déboursé plus de 700 millions de centimes, il aurait acheté pas moins de 135 voix rubis sur l’ongle, mais il a vite déchanté, le malheureux a perdu.



LE PACTOLE PARTI  EN  FUMEE ET LE REVE BRISE : Un candidat  a déboursé 700 millions aux sénatoriales à Aïn-Temouchent
En effet, l’information fait état d’une dépense de 700 millions de centimes qui concernerait l’achat de 135 voix, c’est énorme mais irréfléchi. Le malheureux candidat n’en a récolté croit-on savoir que la moitié des supposées voix qui allaient le propulser à la haute chambre, faisant de lui la marionnette de ces sénatoriales. Ce retournement de situation n’est pas pour déplaire à certains qui demeurent aux aguets et n’attendent que la réaction de l’homme qui selon certaines indiscrétions, serait sur le point de tout étaler sur la place publique s’il ne serait pas remboursé au dernier centime. Tout le monde l’aurait compris, la farce à ciel ouvert que sont les sénatoriales est terminée. Mais les comptes ne sont pas encore faits. Chacun doit revoir sa comptabilité et faire ressortir uniquement les dépenses du moment qu’il ne s’agisse nullement de recettes, sauf bien sûr pour l’heureux élu qui comptabilisera ses dividendes au bout de six ans, rien ne presse. A Ain Temouchent, il parait que rien ne va plus chez certains car ils viennent de comprendre qu’ils n’étaient pas fait pour ce genre de situation et qu’ils n’étaient pas les hommes qu’ils faillaient, mais leur entêtement leur a coûté une facture faramineuse. Au départ d’aucun ne voulait entendre raison, chacun a voulu jouer son rôle dans cette farce où l’argent coulait à flot avec la bénédiction de ceux qui se réclament de la haute société et de bonne famille. Les scandales de l’achat des voix ont éclaboussé ces élections qui dit-on ont été entachées pas d’irrégularités mais de corruption par des comportements irresponsables et des agissements inacceptables de certains qui croient dur comme fer que les choses ne sont pas aussi difficile qu’on le pense, il suffit d’avoir un grand sac bien rempli bien sûr pour assurer ses arrières et foncer la tête baissée. Un malheureux candidat qui vient d’être battu, malgré les énormes efforts consentis sur tous les plans, n’en revient toujours pas, il se sent trahi par les siens et demande à ce qu’il soit remboursé. Victime de duperie, de tricherie, de trahison, c’est à lui seul d’en évaluer les choses. Après avoir occupé les premiers rangs de l’actualité locale, il se retrouve comme le dernier des soucis de ceux qui lui ont fait miroiter une vie en rose. Il restera le seul à se lamenter sur son sort. 700 millions de centimes pour des broutilles, il a de quoi perdre le nord.

Riad
Lundi 4 Janvier 2010 - 10:02
Lu 435 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+