REFLEXION

LE MINISTRE DE LA SANTE EN VISITE A MOSTAGANEM : Constat amer à la pharmacie de l’hôpital ‘’Che Guevara’’

Le ministre de la santé de la population et de la réforme hospitalière, M. Abdelmalek Boudiaf, a effectué, avant-hier jeudi, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Mostaganem. L’hôte de la wilaya, lors de cette visite, était accompagné du wali de Mostaganem, M. Maabed Ahmed et de plusieurs députés.



Le ministre s’est rendu en premier lieu à la daïra d’Achaacha où il a inspecté les travaux d’un nouvel hôpital d’une capacité de 60 lits, dont les travaux connaissent un taux d’avancement de 80%. Selon les services techniques de la daïra, ce projet serait le premier établissement sanitaire qui va être réceptionné dans les délais fixés. Le ministre a insisté sur le délai de la livraison de cet hôpital qui sera à l’avenir bénéfique pour la population, afin de prendre en charge les malades. Le ministre quittera la daïra d’Achaacha et se rendra dans la commune de Mostaganem où il a inspecté l’hôpital des 240 lits sis à Kharrouba où les travaux de cet établissement s’éternisent depuis des années, alors que la réception de cet hôpital en question  était prévue au courant du premier trimestre de l’année 2013 et qui accuse un grand retard. Le ministre, pour qui la cadence des travaux, n’est pas satisfaisante, insistera sur la nécessité de le renforcer en moyens humains et matériels  et livrer les équipements impartis, ceci tout en veillant à la qualité des réalisations ainsi qu’à la diversité architecturale. Poursuivant sa visite, le ministre se dirigea vers l’hôpital Che Guevara, où il n’a pas caché sa colère en visitant plusieurs services ; à savoir le bloc opératoire et la salle de réanimation nouvellement réalisés, ainsi que la pharmacie  qui se trouve dans un endroit plein d’humidité soit au sous-sol. ‘’Le secteur sanitaire dans cette wilaya laisse à désirer pour les malades selon les 24 points appliqués  par la tutelle, le problème de la santé a fait couler énormément d’encre à travers la wilaya et en particulier ici à l’hôpital Che Guevara où des comptes rendus me parviennent chaque jour sur l’état et le déroulement de cet établissement’’, dira le ministre. Avant d’ajouter : ‘’ le responsable de la pharmacie, est toujours absent et dire qu’il y a une pénurie de médicaments en ce sens. Les hôpitaux peuvent contracter des marchés en gré à gré avec la pharmacie centrale des hôpitaux  (PCH) et avoir les médicaments qu’ils désirent, maintenant s’il y a pénurie de médicaments la faute revient à la direction de l’hôpital  et à son responsable de pharmacie’’. Concernant les gardes, le ministre a donné des instructions strictes et fermes pour que dorénavant les gardes soient assurées régulièrement par les médecins spécialistes, de jour comme de nuit y compris les jours fériés et weekends au niveau des services concernés. Le dernier point de la visite ministérielle était la polyclinique de Lalla Kheira, baptisée au nom de Benfeghlou Mohamed, où le ministre a été satisfait de l’état des lieux de cet établissement, suite aux efforts déployés par les responsables concernés.  M. Boudiaf a encouragé, par ailleurs,  le personnel  médical à accomplir leurs tâches dans de bonnes conditions. Dans l’après-midi, une conférence a été organisée au siège de la wilaya de Mostaganem en présence de la société civile et de la presse où le ministre a demandé à toutes les autorités locales à travers la wilaya de relancer plus d’actions de proximité

Tayeb Bey Aek
Vendredi 14 Février 2014 - 16:59
Lu 899 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+