REFLEXION

LE MINISTRE DE LA SANTE A REFLEXION : ‘’Nous pouvons prévoir un Bunker de radiothérapie au niveau de l’hôpital de Kharrouba à Mostaganem’’

Depuis bien longtemps, les cancéreux de la wilaya de Mostaganem, à la recherche d’un centre anti-cancer, meurent en silence. Des députés, seules voix, porteuses du message aux autorités centrales s’étouffent sur fond d’intérêts personnels, laissant quelques associations qui ont pris sur leur dos le poids de défendre ce projet, nageant dans leur rêve indéfini. Aujourd’hui, le ministre de la santé a tranché sur la question, Mostaganem n’est pas retenue dans la nouvelle carte sanitaire parmi les 18 wilayas chanceuses. Interview du ministre de la santé :



En marge de la visite du ministre de la santé, monsieur Abdelmalek Boudiaf à la wilaya d’Oran, le 30 novembre dernier, la journaliste du quotidien Réflexion à Oran a profité de l’occasion pour interviewer le ministre de la santé sur les actions de son département ministériel en ce qui concerne l’inscription d’un hôpital anti-cancer dans la wilaya de Mostaganem afin d’éclairer l’opinion publique sur ce sujet.

Les  précisions du ministre de la santé et de la réforme hospitalière
A la question de savoir si Mostaganem est retenue pour la réalisation d'un centre anti-cancer pour les malades de la wilaya et ceux des wilayas limitrophes, il nous livre, franchement,  ses impressions que nous mettons à la disposition du lecteur, comme ci-après :
Monsieur Boudiaf : "Il ne s'agit pas d'implanter des centres anti-cancer dans chaque wilaya, la solution ne se trouve pas à ce niveau actuellement, le malade atteint du cancer est pris correctement en charge dans les installations actuelles’’. ‘’ Nous pouvons prévoir au niveau de l’hôpital de 140 lits à Kharrouba , deux ou trois bunkers de radiothérapie pour parer aux difficultés qui pourraient surgir à cet effet’’.  Avant d’ajouter, ‘’on n’a aucun problème au niveau du service d'Oncologie dudit hôpital ", répond  le ministre de la santé, monsieur Abdelmalek Boudiaf au journaliste de Réflexion.

Enfin l’espoir revient par la bouche du ministre
Enfin, le ministre de la santé, convaincu des difficultés que subissent les malades atteints du cancer, surtout en ce qui concerne leurs déplacements à Oran pour les séances de radiothérapie , a donné espoir aux cancéreux de Mostaganem. : un ou deux  bunkers de radiothérapie pour parer aux difficultés en attendant la construction d’un centre anti-cancer qui pourra être installé à l’hôpital de 140 lits de Kharrouba . Mais la balle aujourd’hui est dans le camp de monsieur le wali de Mostaganem et les députés de Mostaganem s’ils sont toujours en vie pour concrétiser  les promesses du ministre sur le terrain. Car le ministre a dit vrai, Mostaganem a les moyens matériels et infrastructures pour  héberger un service  de radiothérapie.

Et comment !
Sur le plan préventif,  le secteur se situe à un très bon niveau : La wilaya de Mostaganem dispose de 3 EPH (Etablissement Public Hospitalier), 2 EHS (Etablissement Hospitalier Spécialisé) à l’exemple du centre de psychiatrie ainsi que 25 polycliniques dont 8 avec maternité intégrée et 140 centres de soins. Par ailleurs, des projets de grande envergure sont en phase de réalisation à savoir : 5 hôpitaux dont 4 de 60 lits à Achaâcha, Bouguirat, Mesra et Ain Nouissy qui sont en phase de réalisation, plus celui de Kharrouba de 140 lits.

 

Ilhem. Boumediene
Mercredi 3 Décembre 2014 - 10:05
Lu 681 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+