REFLEXION

LE MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL A AIN TEMOUCHENT : ‘’Chaque jeune a pleinement le droit d’acquérir une formation’’

Monsieur Nouredine Bedoui, ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, a entamé, dans la matinée du 10 mars 2014, une visite d’inspection et de travail dans la wilaya d’Ain Temouchent, en compagnie des autorités locales civiles et militaires de la wilaya, des responsables du secteur, des représentants du mouvement associatif ainsi que les représentants de la presse.



A l’Institut  de  l’enseignement et de la formation professionnels d’Ain-Temouchent, le ministre  a présidé deux cérémonies de signatures de conventions , la première portant sur l’apprentissage au profit des jeunes intéressés dans l’investissement de la  pêche et l’aquaculture, entre le directeur de la formation professionnelle et celui de  la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya d’Ain-Temouchent, la deuxième entre le directeur de la formation professionnelle, le délégué à l’emploi des jeunes et le directeur de l’Agence Locale de la Main d’œuvre (ALEM)   sur les métiers de jardinage et de l’horticulture, avant de se rendre au centre de formation professionnelle et d’apprentissage « Bouzidi Larbi » implanté  à la cité « Hay Moulay Mustapha» d’Ain-Temouchent . Monsieur le ministre s’est enquis de la situation générale du secteur de l’enseignement et de la formation professionnels à travers la wilaya d’Ain-Témouchent, au plan enseignement, formation professionnelle, projets réalisés, en cours de réalisation, et ceux inscrits dans le plan quinquennal 2014-2019. Ensuite, la délégation ministérielle s’est rendue à l’assiette foncière où se réalise actuellement un projet de 1000 logements location-vente  de l’agence nationale de l’amélioration et du développement  du logement (AADL), répartis en 500 logements  de type F3 et 500 autres logements F4  qui est inscrit en 2013, et qui est  confié à la société chinoise Sarl SCICC, à l’entrée de la ville d’Ain-Temouchent sur la route  menant  vers la commune de Châabet Leham, avec l’accord d’un délai de 24 mois à l’entreprise réalisatrice pour achever ce projet, et avec une enveloppe de plus de 2, 3 milliards DA qui a été allouée à ce projet. De même, cette assiette foncière abrite la réalisation de différentes infrastructures d’accompagnement réparties en deux (02)  écoles, un  (01) CEM, un (01)  lycée, un (01)  centre de santé, une (01)  mosquée, un (01)  siège de Sûreté urbaine et un  (01) parc sportif.  Au niveau de ce projet de construction de 1000 logements AADL, monsieur le ministre a présidé la cérémonie de signature  de la troisième (3ème)  convention de formation de main d’œuvre qualifiée en  ferraillerie et coffrage  entre le directeur de la formation professionnelle de la wilaya d’Ain-Temouchent et le directeur  régional  de l’agence AADL d’Oran en présence du représentant de la société chinoise SARL SCICC en charge de la construction du projet 1000 AADL, relative à la formation dès le début 19 coffreurs-ferrailleurs, et au cours de la réalisation du projet 200 autres de ce même métier,  avant que monsieur le ministre n’anime un point de presse, au cours duquel,  il dira que conformément aux instructions du Président de la République et du premier ministre, son département ministériel a élaboré un programme national en vue d’une formation d’une main d’œuvre qualifiée  en maçonnerie, ferraillerie et carrelage , et dans toutes les filières liées au secteur du bâtiment et de construction. Répondant à des questions posées par le journal, monsieur Nouredine Bedoui a déclaré que l’Etat a réuni toutes les conditions nécessaires pour combler le déficit en main d’œuvre qualifiée dans le secteur du bâtiment et de la construction afin que le riche programme de logements de Monsieur le Président de la République soit réussi, et ce avec l’implication des entreprises publiques et privées, soit étrangères ou nationales. « Et comme vous avez vu, une convention de formation pratique a été signée entre la direction  de la formation professionnelle de la wilaya d’Ain-Temouchent et celle  régionale de l’AADL d’Oran, en présence du représentant  de l’entreprise réalisatrice  Chinoise en l’occurrence SARL SCICC », affirme-t-il. Il a également rappelé qu’un programme  de formation pratique est élaboré par son département ministériel pour aboutir à l’objectif escompté en matière de main d’œuvre qualifiée liée au secteur BTPH. Ce dernier a affirmé que la formation professionnelle est gratuite à tous les citoyens et chaque jeune a pleinement droit d’acquérir une formation professionnelle ou d’apprentissage, dans les centres de formation du secteur public  en conformité des  instructions du Président  de la République dans ce domaine. Ensuite, Monsieur le Ministre a visité les CFPA d’El Malah, d’Ain-El Arba et de Hammam Bou Hadjar où il s’est enquis des stages de formation, et s’est entretenu  avec les personnels d’encadrement administratif, pédagogique et les stagiaires. Le ministre a affiché une satisfaction quant aux efforts consentis par les autorités locales et les responsables du secteur de la formation professionnelle qui se sont soldés par des résultats probants sur le terrain.

B. Abdelgheffar
Lundi 10 Mars 2014 - 17:29
Lu 262 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+