REFLEXION

LE MINISTRE AMAR GHOUL REVELE : Le nouveau permis de conduire sera officiellement prêt en mars

Le ministre des Transports, Amar Ghoul, a déclaré avant-hier que les accidents de la circulation font encourir au trésor public des pertes estimées annuellement à environ 100 milliards de dinars, soit l'équivalent de quoi renforcer la flotte aérienne par l’acquisition de 20 avions neufs.



Le ministre a également annoncé que la délivrance du nouveau permis de conduite se fera  durant le mois de Mars, après la conception de la forme de son formulaire conforme aux normes internationales. Dans le même contexte,  et en marge de la journée d'étude autour d’une discussion sur la politique nationale de la sécurité routière à l’Hôtel Hilton en présence de spécialistes, Amar Ghoul a relaté la gravité des accidents de la circulation, en soulignant, que chaque année des milliers de vies humaines sont tuées, en plus des pertes considérables subies par le trésor public et qui se chiffrent en milliards de dinars. Le ministre du transport, a souligné que 96 % des accidents de la circulation sont causés par le facteur humain. Il a aussi fait remarquer que  parallèlement à la hausse de véhicules que connait le parc national, qui s'élève à huit millions de véhicules de l'an 2000 à nos jours. Amar Ghoul a ajouté, que  pour pouvoir s’attaquer à ce phénomène, il est impératif de prendre des mesures  dissuasives nécessaires, en particulier contre les utilisateurs de la vitesse excessive et appliquer des peines plus sévères allant jusqu’à l’emprisonnement et exiger des propriétaires  de suivre régulièrement leurs véhicules. Le ministre a également révélé qu'il va étendre les pouvoirs du centre national pour la prévention et la sécurité à travers les routes pour qu’il devienne  opérationnel et généralisé à l'ensemble des wilayas, et qui sera organisé par un décret exécutif déjà préparé. Amar Ghoul, a également révélé un certain nombre de mesures dans son secteur à l’exemple d’une opération pour éliminer 500 points noirs à travers les routes, ainsi que l’interdiction de transport de matières dangereuses par camions, en plus de la préparation d’un décret exécutif qui définit les modalités qui autorisent la pose de ralentisseurs par les walis.

GA
Lundi 10 Février 2014 - 18:33
Lu 707 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+