REFLEXION

LE MAIRE QUI DEFIE SES DETRACTEURS : Une nouvelle façon de gérer une commune



Depuis le début du mois du Ramadhan, le maire de la ville de Misserghin, M. Allal Tafourchet est présent chaque soirée sur la place principale du village, qu’il avait d’ailleurs aménagé et modernisé avec au centre un jet d’eau, réalisé selon les normes en vigueur dont tout le pourtour de la place est verdâtre au gazon et aux fleurs saisonnières. Le maire disponible, s’attable avec la population chaque soir pour animer les débats et répondre aux questions des administrés. Au cours de cette année, le maire s’est mobilisé avec ses membres élus, pour superviser tous les travaux en cours de réalisation, voirie, assainissement, bitumage des routes, éclairage public qui a été complètement renouvelé, réalisation du projet d’un centre de commerce, réfection des écoles pendant les vacances, et surtout la réalisation pour la première fois dans une commune, d’un marché de poisson, équipé de toutes les commodité. Enfin avec peut de chose on peut faire des miracles et surtout quant la volonté est présente. Ce qui n’est pas de l’avis des détracteurs du maire.

Ibn Khaldoun
Vendredi 26 Août 2011 - 10:49
Lu 256 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+