REFLEXION

LE MAIRE D’ALGER-CENTRE DEMISSIONNE : Séisme dans le parti MPA



L'actuel président de l'APC d'Alger-centre, Abdelhakim Bettache a claqué la porte du mouvement populaire Algérien (MPA), protestant contre le mauvais classement qu'on lui a proposé sur la liste pour la députation du parti MPA à Alger. C’est un véritable séisme qui a secoué le MPA, parti d’Amara Benyounès à la veille de la clôture de la période de dépôt des listes électorales aux législatives. Ainsi, la confection de la liste des candidats à Alger, qui a suscité une vive tension au sein de ce parti, a été la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Ce scandale a éclaté quand Amara Benyounès a refusé la liste présenté par le chef du bureau d’Alger, Abdelhakim Bettache, qui est également maire d’Alger-Centre. Suite à ce refus, le maire et homme clé dans l’échiquier du MPA à Alger, a démissionné du parti, entraînant avec lui une cascade de départs à la fédération d’Alger. L’information a été confirmée par une cadre du parti, qui affirme que plus de 32 militants ont présenté leur démission. Selon les militants du parti de la fédération du MPA à Alger, le SG du parti aurait placé en tête de liste son frère Idir Benyounès et a refusé de placer des jeunes du parti dans la liste électorale du parti à Alger.  La démission du maire d’Alger-Centre qui est connu pour son réseau de connaissances et sa popularité est un véritable coup dur pour le parti de Benyounès.        

Nadine
Mercredi 1 Mars 2017 - 19:18
Lu 3249 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 25-03-2017.pdf
2.97 Mo - 24/03/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+