REFLEXION

LE MAIRE D’AIN-TEMOUCHENT ANIME UNE CONFERENCE DE PRESSE : L’APC entame le tournant de la modernité

M. Touil Boucif, président de l’APC d’Aïn-Témouchent a convié, dans l’après-midi du 25 janvier 2011, au siège de l’APC, les représentants des différents organes de la presse écrite et radiophonique pour faire un point de situation sur les réalisations de l’année 2010.



LE MAIRE D’AIN-TEMOUCHENT ANIME UNE CONFERENCE DE PRESSE : L’APC entame le tournant de la modernité
Il a fait état dans sa déclaration écrite remise à la presse, de la réorganisation des services communaux, l’introduction du système d’informatisation à l’état civil, l’opération de la délivrance et statistiques du S.12, destiné à  la Carte d’identité Nationale et au passeport biométriques,  entamée en avril 2010, et qui a permis l’établissement  de 8 646 extraits de naissance S.12 au 31 décembre 2010, sur un nombre de demandes formulées de 9 062. L’inauguration de la nouvelle annexe de la cité « Sidi Saïd »  en décembre 2010,  a permis de réactualiser le  fichier d’état-civil  et rectifier des erreurs avec l’autorisation du parquet comme le prévoit la loi en vigueur. Dans le cadre des PCD, 15 projets ont été inscrits, avec un montant global de 54.359.000,00 dinars, répartis comme suit : Secteur de l’hydraulique,  deux projets d’un montant de 2.237.000 dinars, 08 projets pour l’urbanisme,  d’un montant de 40.832.000,00 dinars, un  projet dans les travaux publics de 2.730.000,00 dinars, trois projets destinés aux équipements publics d’un montant de  6.520.000,00 dinars, et un  projet forestier d’un montant de 2.400.000,00 dinars. Le FCCL avec un montant de 22.670.660,48 dinars pour couvrir les travaux d’aménagement, d’étanchéité, et de peinture au niveau d’une vingtaine d’établissements primaires , et les travaux des cantines scolaires  à 858.317,03 dinars. Le programme Blanche Algérie, 32 postes pour 04 fiches techniques, celui TUP HIMO avec 47 postes pour 03 fiches techniques. Le premier responsable de la commune a souligné en ce qui concerne les charges des écoles primaires, un montant de 42.626.037,56 dinars, et celles  des stades de sport pour  un montant de 3.608.000,93 dinars. Selon toujours le maire, en ce qui concerne le nettoiement de l’environnement, ceci pose des difficultés en raison de l’extension du périmètre de l’urbanisation et du développaement socio-économique, plus particulièrement en matière d’enlèvement d’ordures ménagères, et pour y faire face, il est envisagé la gérance de ce secteur par voie de concession. Répondant aux questions des journalistes présents, un réseau de 9 600 km dans le tissu urbain sera réalisé avec une enveloppe de 7 milliards de centimes, consistant au revêtement des principales artères de la ville d’Aïn-Témouchent, onze postes d’éclairage public en 2011 ainsi que des opérations de réaménagement ou de réfection, la fiche technique d’ores est déjà proposée à la tutelle, en collaboration avec la DUC et les services techniques concernés,  sept carrefours retenus pour une enveloppe de 2.937.000.000 centimes, 22 projets dans le cadre des PSD, la réalisation d’un abattoir avec une enveloppe 1.740.000.000 centimes, la réalisation d’une salle omnisports d’une superficie du sol de 137.250.000, 00 dinars, d’une école de football, la rénovation de 05 terrains combinés, par l’APC et le 6ème par la DJS. La somme couvrant les 08 projets de développement à 10.600.000.000 centimes, d’un supermarché « Cevital » sera construit dans l’ex-siège d’infra-rail, à vocation régionale couvrant les wilayas d’Aïn-Témouchent, Sidi-Bel-Abbès et Tlemcen, avec 400 emplois et un parking de 1200 places, d’un hôtel 5 étoiles de la chaine hôtelière « EDEN » sur la route d’Oran, d’une superficie de 4 300 M2, de la société « Allo Taxi » avec 100 taxis. Le journal lui a posé une question concernant  les plaintes des fellahs exploitant des terres agricoles (EAC-EAI) et  aux ordures déposées quotidiennement au  lieu dit «  Sidi Yamine », distant de 2 km relevant de la commune de Chaabet-El-Leham, le responsable de la commune nous a fait savoir que la commune d’Aïn-Témouchent a affecté un bull-doser  pour parer à des éventualités préjudiciables à l’agriculture et à la santé publique, et la dotation de 150 litres de gaz oil chaque jour à la charge de l’APC, sachant  que plusieurs  communes limitrophes  jettent leurs ordures  dans cet endroit, mais lorsque le centre d’enfouissement technique de Sidi Ben-Adda  sera opérationnel, le problème sera résolu définitivement.

Réflexion Réflexion
Samedi 29 Janvier 2011 - 23:01
Lu 1478 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+