REFLEXION

LE GOUVERNEMENT BRITANNIQUE A PROPOS DE L'EXTRADITION DE KHALIFA : La décision revient à la cour suprême



LE GOUVERNEMENT BRITANNIQUE A PROPOS DE L'EXTRADITION DE KHALIFA : La décision revient à la cour suprême
L’extradition de l’ex-magnat algérien, Abdelmoumène Khalifa, est du ressort de la justice et non du gouvernement. Le secrétaire d'Etat britannique chargé du Moyen Orient et de l'Afrique du Nord, Alistair Burt l’a réaffirmé, lors d’une conférence de presse, organisée, vendredi 12 novembre, au siège de l’ambassade de Grande Bretagne à Alger. Rafik Khalifa est actuellement détenu dans la prison de Wandsworth, dans le sud-ouest de Londres. «Le gouvernement britannique a pris la décision d’extrader Rafik Khalifa vers l’Algérie, mais la dernière décision est celle de la Cour suprême britannique et non pas du gouvernement», a-t-il déclaré. «Nous savons que dans cette affaire le gouvernement britannique a fait ce qu’il fallait pour régler ce problème», a estimé encore ajouté Alistair Burt. Abondant dans le même sens, le garde des Sceaux algérien, Tayeb Belaiz a précisé, jeudi 11 novembre, à Batna que seule la justice britannique pourra trancher dans cette affaire. En avril 2010, le ministre de la Justice britannique avait donné son feu vert pour l’extradition de cet ancien milliardaire vers l’Algérie. L'ex-golden boy avait introduit en juillet dernier un recours auprès de la Cour suprême britannique afin d’empêcher son renvoi vers son pays d'origine. L’extradition sera alors reportée pour la énième fois. Agé de 41, Khalifa s’est réfugié à Londres en 2003 où il menait grand train avant d'être rattrapé par la justice. En mars 2007, au terme d'un procès au cours duquel plusieurs pontes du régime ont été échappés aux poursuites judiciaires, Rafik Khalifa a été condamné par le tribunal criminel de Blida par contumace à la réclusion à perpétuité pour vol qualifié, détournement de fonds, faux et usage de faux. Depuis le gouvernement algérien n'a de cesse de réclamer son extradition. «On attend toujours la décision de la justice après le renvoi d’appel qu’a introduit Khalifa… Et cela ne relève pas des compétences du gouvernement mais des autorités judiciaires indépendantes», a précisé M. Burt. Rafik Khalifa, numéro d’écrou TP7191, est actuellement détenu dans la prison de Wandsworth, dans le sud-ouest de Londres.

Yacine
Samedi 13 Novembre 2010 - 22:01
Lu 315 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+