REFLEXION

LE FLN SERAIT-IL MENACE : Le parti au bord de l'implosion

A en croire A. Belkhadem, lors de sa dernière intervention, il se vantait de l’excédent de cadres dont jouit son parti. C’est pour cette raison disait-il que « l’ambition des uns et des autres est toute légitime » et qu’il n’y a pas lieu de s’alarmer. Un discours qui se veut apaisant certes, mais malheureusement, on ne peut cacher le soleil avec un tamis.



Le spectacle désolant et la bataille rangée entre les cadres et le premier secrétaire de l’instance exécutive, n’augurent rien de bon pour le FLN. Pour certains, le parti est au bord du gouffre et ne va pas tarder à imploser. Les animateurs de la cellule de suivi du FLN, emmenés par l’ancien député Abbès Mekhalif, ne semblent pas près de «lâcher du lest» dans le bras de fer qui les oppose au patron du FLN.
Selon Abdelkader Ziddouk.,  ce dernier, aurait  confirmé l’information selon laquelle «des contacts à l’échelle nationale» seraient  menés actuellement par Mekhalif pour mettre au point une «déclaration d’intention» qui sera adressée ces jours-ci au secrétaire de l’instance exécutive  du FLN. L’ancien député de Chlef aurait  également indiqué qu’une dernière réunion entre les principaux animateurs de la cellule de crise aura lieu la semaine prochaine à Alger pour «prendre position» par rapport aux derniers événements survenus au FLN, notamment en ce qui concerne l’installation de la commission nationale de préparation du 9e congrès du parti prévu le 1er trimestre 2010.  Il estime, en effet, que l’installation de cette structure devrait être l’indicateur à l’avenir du chemin à suivre. «Nous attendons que le secrétaire de l’instance exécutive  nous dise s’il voudrait que nous travaillions ensemble la main, dans la main, et c’est tant mieux pour tout le monde, ou s’il avait  l’intention de nous exclure.» Et s’il pencherait pour la seconde hypothèse, ajoute-t-il, «nous saurions quoi faire et répondre, car, pour nous, le dossier de 2004 est clos, ficelé et définitivement archivé».
Le député de Chlef, ne mâche pas ses mots, en faisant allusion à la  dernière rencontre entre les deux parties de juillet 2008 et qui a été couronnée par le «gel» du sit-in que le groupe de dissidents devait organiser au siège du parti, comme il  n’a pas manqué aussi de  rappeler que sa délégation a posé le problème de la fameuse directive n° 3 adressée par le secrétaire de l’instance exécutive l à toutes les structures du FLN en janvier 2008, et dans laquelle il leur demande de respecter le verdict des urnes quel que soit le vainqueur. «Cette directive n’a jamais été appliquée.  
En réponse à nos doléances, il a promis de régler graduellement certains problèmes, comme il nous a demandé de patienter jusqu’au congrès extraordinaire qui devrait, selon lui, remettre les choses à leur place.» Lors de cette rencontre de quatre heures, A. Belkhadem aurait suggéré aux membres de la cellule «le retour aux anciennes structures» du parti. La délégation était composée de 7 membres, dont les différents responsables régionaux, à savoir le porte-parole Abbès Mekhalif, Arbouche, Zidouk Abdelkader, Azzi Benthabet (Oranie), Menfoukhi (Sud), Dahmani (Centre) et Dhaouia (Djelfa). L’ancien député de Skikda a cité comme exemple, pour étayer ses propos, la note du 9 avril dernier, transmise par le secrétaire de l’instance exécutive  à toutes  les mouhafadhas du parti, les instruisant d’organiser des assemblées générales afin d’élire leurs responsables locaux.
 
 Pourtant l’impasse à laquelle est arrivé le parti n’est pas faite pour arranger les choses, ni pour le premier responsable du parti  ni pour la majorité des militants qui se sentent de plus en plus exclus des structures du parti». M. Belkhadem, qui a observé le silence jusque-là,  prêtera-t-il une oreille attentive aux membres de la cellule de suivi ? Et les histoires du FLN n’en finissent pas. Les jours à venir  dévoileront beaucoup de choses, notamment l’université d’été dont personne n’en parle pour le moment, contrairement aux années précedentes, elle est annoncée à coups de tambours à partir du mois de mai.

. .
Samedi 13 Juin 2009 - 00:49
Lu 412 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+