REFLEXION

LE "DRE" DE MOSTAGNEM A REFLEXION : Aménagement prochain de l’Oued Ain Sefra

Le directeur des ressources en eaux de la wilaya de Mostaganem, Ait Mansour Abdelnour a souligné que le taux de raccordement au réseau de l'alimentation en eau potable de la population mostaganémoise a progressé et culmine actuellement à pas moins de 94%.



LE "DRE" DE MOSTAGNEM A REFLEXION : Aménagement prochain de l’Oued Ain Sefra
Il confirme également que les dernières chutes de pluie ont été particulièrement bénéfiques, précisant qu’à la faveur de ces dernières précipitations qui se sont abattues sur la région mercredi et jeudi passés, le volume d'eau en stock dans les trois barrages de Chlef, Kerrada, et Oued Kramis, est passé à 108 millions de mètres cubes, soit une augmentation de 7 millions de m3 en un peu plus de 24 heures. Auprès de la même source, on apprend également que la station de dessalement de l'eau de mer assure sa pleine production, de l’ordre de 200 000 m3 d'eau potable, qui dispense depuis plusieurs mois déjà, de l’approvisionnement du plateau de Mostaganem à partir du complexe du MAO. Sur un autre registre, concernant l’hydraulique agricole, une deuxième étude technique a été finalisée en vue de délimiter quelque trois périmètres irrigués qui s'étendront sur une superficie totale de 25500 hectares. Il s’agit des périmètres de Fornaka, Bouguirat, et Ouled Maâllah, qui seront alimentés à partir du complexe hydraulique ‘’MAO’’.  A propos d’appui au développement du secteur agricole toujours, et en attendant l’aménagement des dits périmètres irrigués, des autorisations de forage de puits sont désormais accordés aux agriculteurs intéressés, à la condition de justifier de l’exploitation d’une superficie d’au-delà des 37 hectares. En-deçà d’une telle aire exploitable, les éventuels agriculteurs prétendant ont la possibilité d'accéder à cette autorisation en s'organisant en groupes de fellahs consentant à opérer des forages en commun. Dans le même cadre de l'appui au secteur agricole, pas moins de 57 forages profonds destinés jusque-là à l'AEP (Alimentation en eau potable) des populations, seront convertis à l'irrigation agricole, par leur cession aux agriculteurs exploitants les parcelles riveraines. Durant l'exercice 2013 courant, l'effort de l'Etat sera poursuivi en vue de parachever le raccordement des grands douars au réseau de l'AEP. Aussitôt l’étude technique achevée, les travaux d'aménagement de l'oued Ain Sefra, pour lequel une enveloppe financière de 30 milliards de centimes a été notifiée, seront lancés.

Faiza.S
Dimanche 28 Avril 2013 - 19:18
Lu 573 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+