REFLEXION

LE DRAME DE L’EMIGRATION CLANDESTINE CONTINUE A MOSTAGANEM : Cinq harraga disparus et 30 autres interceptés



Selon des informations émanant de sources concordantes, l’on a appris que 35 harraga, scindés en deux groupes de 21 et 14, ont pris le large à bord de deux embarcations aux environs de 6 heures du matin. Mais ils ont été selon notre source, interceptés par d’autres prétendants à la harga en plein large. Ces derniers ont investi les deux embarcations, mais devant le refus des autres, une algarade a éclatée suivie d’actes de violence, à l’arme blanche de part et d’autre. Cet accrochage s’est malheureusement soldé par la disparition de cinq jeunes et un autre qui a pu être repêché au large. Les deux barques de fortunes qui ont subi des dégâts lors de cette brouille, se sont renversées et ont été récupérées plus tard par un chalutier qui traversait la zone. Les gardes de côtes de Mostaganem ont été alertés, ainsi que le service des urgences médicochirurgicales de l’hôpital « Che Guevara » de Mostaganem, a été placé en alerte pour d’éventuelles évacuations. Par ailleurs, on apprend de source sûre qu’une patrouille de la garde communale de Oued Chelif a fait avorter une tentative de harga dans la nuit de vendredi à samedi vers minuit en arrêtant 7 jeunes qui attendaient d’embarquer, selon notre source. Lors de leur interrogatoire, ces derniers auraient livré 40 jeunes harrag. Ils ont embarqué d’Oued Chelif à bord de 3 bateaux de pêche. Informés, les services des gardes-côtes, à leur tour, ont entamé des recherches qui se sont soldées par l’interception de ces jeunes au nombre de 40 à quelque miles des côtes mostaganémoises. Les jeunes aventuriers, ont été livrés à la brigade de la gendarmerie nationale de la localité de Benabdelmalek Ramdane en attendant d’être présentés après la clôture du dossier de l’enquête devant le procureur de la République prés le tribunal de Sidi-Ali. Un lot de matériel a été saisi en plus de 3 embarcations et plusieurs jerricans d’essence apprend-on. Entre temps, quelques jours auparavant, 11 harraga ont été interceptés par les éléments de la garde communale et 55 autres ont quitté le territoire à partir des côtes mostaganémoises et sont arrivés à bon port, celui de Carthagène, apprend-on d’autres sources.

Houssam
Dimanche 3 Octobre 2010 - 00:01
Lu 1526 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+