REFLEXION

LE DOUBLE ATTENTAT KAMIKAZE DE CHERCHEL : Un officier tunisien et deux syriens parmi les morts



LE DOUBLE ATTENTAT KAMIKAZE DE CHERCHEL : Un officier tunisien  et deux syriens parmi les morts
Le commandant Hamdi Ben Béchir Ouerghi est décédé vendredi des suites de l'attentat terroriste contre l'académie militaire interarmes de Cherchell en Algérie, qui a fait 18 morts et 26 blessés d'après des sources du ministère algérien de la Défense. Le défunt suivait les cours de l'école d'état major algérienne au sein de cette académie depuis le 5 août courant pour une durée d'une année dans le cadre des échanges de formation et de recyclage des cadres entre les écoles d'état major tunisienne et algérienne. Dans un faire-part, le ministère de la Défense nationale présente ses condoléances et exprime sa compassion à la famille du défunt. Deux officiers syriens figurent aussi parmi les 18 morts, a t on appris dimanche de source diplomatique. Il s'agit« des lieutenants colonels de l'armée de terre Ahmad Ahmad, originaire de la ville côtière du nord syrien de Lattaquieh, et Anouar Saad, de la ville du centre syrien de Hama », selon cette source qui a requis l'anonymat. Les deux officiers étaient arrivés le 8 août pour une formation d'une année au sein de cette prestigieuse académie qui reçoit nombre d'étrangers. Tunis a annoncé samedi qu'un de ses officiers, le commandant tunisien Béchir Ouerghi, avait également été tué. Les corps des deux Syriens n'ont pas encore été rapatriés. « Il y a espoir que cela puisse se faire aujourd'hui », selon ce diplomate qui a requis l'anonymat.

Réflexion
Lundi 29 Août 2011 - 11:38
Lu 871 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+