REFLEXION

LE DIRECTEUR DE LA CULTURE DE MOSTAGANEM A REFLEXION : La culture pour tous, reprend ses droits!

On a longtemps marginalisé le secteur de la culture à Mostaganem, et c’est presque un blasphème dirions-nous. Mostaganem est l’une des trois ou quatre villes Algériennes, où l’art et la culture ont pris racine, jusque dans les plus humbles familles, depuis des siècles mémoriaux. Pour recueillir de plus amples informations, « Reflexion », s’est approchée du Directeur de la Culture de la Wilaya de Mostaganem, en l’occurrence, M. Koudid Abdelali



Réflexion : Monsieur le Directeur, nous savons que vous êtes nouvellement muté de Skikda à Mostaganem, et quel est votre approche en matière de programmes culturels pour cette saison estivale 2016 ?
M.Koudid Abdelali : Pour commencer, je vous dirais que Mostaganem a été en berne depuis un bon moment mais maintenant elle est en passe de reprendre ses droits légitimes en matière d’Arts et de Culture. Nous nous inscrivons en droite ligne dans le programme National et les orientations de son excellence le président de la République. De ce fait, la Direction de la Culture de Mostaganem, avec des partenaires et en concertation avec les APC et les Chef de Daïra a tracé et mis en application un programme pour cette saison de l’Eté 2016. Il faut savoir que l’art et la culture ne sont pas limités à certaines couches sociales. Bien au contraire la démocratisation a pris le pas et, pour cette raison, les activités artistiques et culturelles sont maintenant des manifestations étendues à toutes les Daïras et Communes, selon leurs potentialités et leurs traditions. Il faut retenir que ces activité sont aussi l’occasion de permettre de découvrir de nouveaux et jeunes talents qui auraient beaucoup à donner, plus tard, au domaine de l’art et de la culture tant sur le plan local que régional ou même national, ce qui est souvent le cas. Notre mission ne se limite pas aux actions ponctuelles mais nous oblige également, au-delà de la découverte, d’orienter, d’accompagner les jeunes talents, et jeunes créateurs jusqu’aux limites du possible. Et Mostaganem ne manque pas de jeunes qui sont pleins de ressources qui ne demandent qu’à être mis en valeurs, pour peu qu’on s’y intéresse vraiment et c’est notre devoir de le faire. En tout état de cause, il est significatif qu’on trouve un ordre naturel, par ordre d’importance dans lequel un classement serait le suivant : Mostaganem, Sidi Lakhdar, Sidi Ali et Aïn Tedelès, puis quelques autres secondairement. N’oubliez pas que la saison Estivale tire à sa fin mais, l’activité Culturelle, elle, continuera certainement en toute saison. D’ailleurs, j’attire votre attention que ce que je viens de vous dire c’est l’essentiel des orientations qui nous ont été données par M le Wali de la Wilaya de Mostaganem, lors des réunions de préparation de la saison estivale 2016, et nous œuvrons dans ce sens.
Réflexion : Nous savons que tout le monde n’est pas bien branché sur les activités de votre Secteur alors, pouvez-vous éclairer nos lecteurs en nous donnant ici, une situation des activités culturelles depuis le début de l’Eté à ce jour du 10 Août 2016 ?
M.Koudid Abdelali :  La situation à ce jour du 10 Août 2016 se présente comme suit : le nombre de soirées, du 1er Juin 2016 à ce jour est de 76 soirées, dont 51 données pendant le mois du Ramadan, le nombre de communes concernées, celles qui ont abrité des activités est de 17 Communes,  le nombre de troupes et associations, qui ont participé est de 94, dont 64, pendant le mois du Ramadan, le nombre d’artistes est de 758, dont 483 artistes uniquement pendant la période du Ramadan.
Réflexion : Parlez nous, M le Directeur de ce que vous appelez « Semaines Culturelles » ?
M Koudid Abdelali :
Nous en avons parlé déjà au début de notre entretien mais ce qu’il faut souligner c’est que les semaines culturelles de Daïra impliquent tout le Monde c’est-à-dire, direction de la Culture, Daïras, APC, Associations, Troupes et autres. Durant les 5 premiers jours de la semaine, les activités se déroulent sous l’œil vigilant de nombreux connaisseurs  pour faire des découvertes  sous forme de concours et ,les 2 ou 3 derniers jours sont consacrés à donner des reconnaissances et titres de mérite à ceux qui se sont distingués par leur savoir-faire artistique et culturel durant cette semaine Culturelle en question. Et donc ce sont des éléments qui sont sélectionnés qui seront appelés à participer, ensemble aux festivités devant se dérouler au niveau de la Wilaya de Mostaganem, dans le cadre de la « commémoration du 1er Novembre 1954 ». Ceci évidemment, sous le patronage de M le Wali de la Wilaya de Mostaganem et cette commémoration sera abritée par la Maison de la Culture « Ould Abderrahmane Kaki » en présence des autorités de la Wilaya et des personnalités qui seraient conviées. En ce moment, où je vous parle, la semaine culturelle en cours est en train de se dérouler depuis le 7 Août courant, au niveau de la Daïra de Sidi Ali avec ses 3 communes avec le concours de la Direction de la Culture, de la Bibliothèque de Mostaganem, du Musée du Moudjahid, des P/APC concernés et de la Daïra. Le 11 Août 2016, sera clôturée la Semaine Culturelle de Sidi-Ali par une grande soirée ou seront mis à l’honneur ceux qui sont sélectionnés. La prochaine semaine culturelle, actuellement au stade des préparatifs, serait celle de Sidi Lakhdar qui débutera du 23 au 25 Août 2016 et serait, de loin, la plus importante manifestation culturelle qui va drainer certainement beaucoup de monde avec un succès indéniable, comme toujours.

 

Younes
Mercredi 10 Août 2016 - 17:01
Lu 412 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+