REFLEXION

LE DIRECTEUR DE L’HOPITAL ‘’CHE GUEVARA’’ DE MOSTAGANEM M. TALBI MOHAMED A REFLEXION : Ces pannes qu’on dénonce… !?

Afin de lever toute équivoque, après que de nombreux citoyens de la ville de Mostaganem, aient exprimé leur mécontentement et leur inquiétude, faisant état de la panne du scanner des UMC de Mostaganem qui dure depuis 8 mois déjà, faute de paiement des factures de réparation précédentes, ainsi que les ascenseurs de l’hôpital à l’arrêt. Dans le souci de bien informer le lecteur, M. Talbi Mohamed directeur de l’hôpital a bien voulu apporter les précisions suivantes en toute transparence.



Réflexion: Bonjour M. le directeur,  merci de nous avoir reçus.  Est-il vrai que le scanner des UMC de Tigditt est en panne depuis 8 mois, faute de paiement de créances de factures de réparation?
Le Directeur M. Talbi Mohamed : Oui, le scanner en question est en panne, non pas par défaut de paiement comme on le suppose, mais la panne est due à l’absence de pièces de rechange, indisponibles sur le marché, en d’autre terme, il s’agit d’un problème purement d’ordre de service après-vente. À titre d’information, le scanner de Tigditt se trouvant dans les UMC a été acquis en 2004, et cela fait plus de 10 ans qu’il est opérationnel, d’où son vieillissement inévitable, n’empêche qu’il est utilisé pour d’autres examens tel que radios, échographies,  etc. Pour en revenir aux créances, sachez que l’hôpital de Mostaganem a épongé toutes ses dettes.  Au niveau de l’hôpital de Mostaganem, il y a bel et bien un scanner réservé uniquement aux malades hospitalisés, mais beaucoup de facteurs de différents ordres, à caractères sociaux, humanitaires et autres font que nous prenons en charge même les patients externes toutes catégories sociales confondues à qui nécessiteraient d’effectuer des scanners de différentes parties du corps humain, en plus les cancéreux du service d’oncologie. Ce que nous déplorons vraiment, c’est l’absence de médecins (Radiologues) pour l’exploitation  des résultats des diagnostics et qui font défaut pour l’ensemble des examens radiologiques confondus. La commune de Mostaganem par sa situation géographique qui est le chef-lieu de la wilaya, est destinataire de nombreux patients venant de toutes ses régions, ce qui explique le flux incessant des malades et le vieillissement rapide de ce genre d’appareils et équipements qui prennent en charge plusieurs patients par jour, en raison des demandes accrues en matière d’exploration contrairement aux communes limitrophes dotées du même type d’appareil. Au passage, je tiens à souligner qu’en matière de prestations médicales et de prise en charge de certaines pathologies, l’hôpital de Mostaganem, hormis les Hôpitaux Universitaires du territoire national, est l’un des rares centres hospitaliers qui en plus de presque l’ensemble des spécialités qu’il gère, abrite également les services de rhumatologie et infectieux. Quelques chiffres relatifs à l’activité et exercice de l’année 2014 en matière de prise en charge de scanners, radiologies et échographies effectués: En ce sens 2700 patients internes et externes ont été concernés par les scanners, 1750 autres par les échographies, tandis-que pour les radios standards tous types confondus, 6144 examens ont été effectués, pour vous dire un peu les charges auxquelles sont confrontés ces types d’appareils.         
Concernant les pannes des ascenseurs, que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?
Effectivement, c’est un vrai problème et un souci récurrent pour notre personnel médical et les malades eux-mêmes qui à défaut de monte-charge, les paramédicaux  se voient obligés de mobiliser quelques personnels pour le transport des malades alités aux étages supérieurs. En ce sens, le seul monte-charge qui existe au niveau de l’hôpital, a été démonté dans le souci d’être réparé, il y a très longtemps de cela. Pour ce problème, une opération d’acquisition est en cours et un budget a été alloué pour la réhabilitation de l’ascenseur existant à l’hôpital. Il y a aussi des réflexions d’intégration de plusieurs ascenseurs prochainement pour éviter toute dépendance.

 

B. Adda
Mercredi 22 Avril 2015 - 18:53
Lu 745 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+