REFLEXION

LE DIRECTEUR DE (L’AWGRFUM), M. GUERRA AHMED, SE CONFIE A REFLEXION : L’Agence foncière de Mostaganem dévoile sa stratégie

L’Agence de wilaya de gestion et de régulation foncière urbaine de Mostaganem est un organisme public à caractère commercial qui, avec le temps, est devenue aussi une entreprise de promotion immobilière. Comme la wilaya de Mostaganem s’est engagée à relever des défis majeurs en termes de projets socio-économiques nouveaux, l’Agence foncière (AWGRFUM) est devenue un partenaire incontournable dans le paysage entrepreneurial. Dans cette interview ‘’Réflexion’’ s’est entretenue, avec M. Guerra Ahmed, le Directeur de cette agence, pour donner une visibilité à cette structure.



Pour le Directeur de l’agence foncière M. Guerra Ahmed, son plan d’action est basé sur 3 axes principaux, la promotion immobilière, les aménagements et la régulation foncière et l’assistance aux collectivités locales.  Le premier segment est locatif est une forme de promotion locative, financée alors, par la vente de locaux, de prestations de services et de la promotion immobilière, considéré comme une ressource financière pour l’agence.
Réflexion : parlez-nous de la promotion immobilière ?
 N’oublions pas d’abord de signaler que, dans le cadre du programme LPA, nous avons été chargés de réaliser 100 logements au niveau de la commune de Achâacha et, mis à part les travaux de voirie et réseaux divers, en cours, ces logements sont  pratiquement finis à 95%.Leurs  bénéficiaires sont en train de le payer par tranches et nous comptons les livrer  d’ici 45 à 60 jours, environ. Nous avons notamment, à réaliser un autre quota de 100 logements  à Mostaganem sur un site situé en face de la CNAS. Le chantier des travaux  de béton a déjà démarré depuis quelques jours seulement. En ce moment, nous nous activons à finaliser les formalités administratives auprès de la wilaya pour pouvoir  percevoir  les premiers encaissements, auprès des souscripteurs concernés. L’agence  a aussi  bénéficié d’un programme de 403 logements, dans le cadre de la nouvelle règlementation où la promotion immobilière est une activité purement commerciale. Ajoutez à cela, un projet de réalisation de 300 logements au niveau des’ poches urbaines ‘communales de l’agence. En plus de ce plan de charge, de 730 logements et, vu que la promotion immobilière est devenue un investissement au regard du nouveau code, l’agence foncière est alors à la recherche de nouveaux terrains domaniaux pour donner plus de consistance à son plan de charge global.  D’autre part, notre organisme, l’agence foncière de Mostaganem, essaye de créer au niveau des chefs-lieux de daïra un ensemble de 3 segments importants. Ainsi, dans un même site, on essaye de faire de la promotion locative financée par la location des locaux et des services. C’est ce qu’on appelait de l’ ‘ habitat Promotionnel modéré’, qui a une certaine ressemblance avec le logement du type ‘ Logement Promotionnel Aidé ‘ (LPA) et dont le prix varie  autour des 450 à 500 Millions de Cts. Avec ce dernier, nous projetons de réaliser aussi un autre type de logement qu’est le ‘ Logement Promotionnel de Standing ‘ ,qui sera cédé au prix , plus ou moins de 700 Millions  en fonction de divers critères .D’ailleurs, nous avons déjà commencé dans la réalisation de ce programme puisqu’il y a une demande qui s’exprime par des citoyens qui ont la capacité financière de payer ce type de logement plus élaboré . Nous avons touché ainsi les 3segments de logement et il y a ceux qui ont besoin juste de location   et pas plus. Nous leur fixerons à 12.000,00 Da par mois dans lesquelles 2.000,00 Da représente les frais de maintenance et les 10.000,00 Da sont pour le loyer proprement dit. Parallèlement à cette variété de types de logement, il se trouve que de nombreux demandeurs de logement expriment le vœu de disposer d’un logement du type ‘ LPA ou LSP ‘ qui n’existent plus alors, dans cette optique, notre agence envisage de réaliser un programme qui réponde à cette demande en réalisant des logements dont le prix varierait entre 300 et 400 Millions. Dans ce cas, le demandeur apporterait un apport initial de  200 à 250 Millions de Cts et le reste sera financé par crédit bancaire sur son compte. Toujours dans le même contexte du logement, l’agence foncière reste  à faire face à la question du  ‘Logement Promotionnel de Standing’ qui a aussi ses adeptes à ne pas oublier. Pour cette catégorie, nous nous proposons d’en réaliser en fonction de la demande des intéressés néanmoins, le nombre de ces logements sera limité et nous pensons  quand même que c’est un programme intéressant.  En effet, entre-autres, notre objectif serait de réaliser 1.000 logements locatifs, à raison de 100 logements, par chef-lieu de daïra. A ceux-ci, seront intégrés des centres commerciaux et des parkings ».
M. Guerra, est-ce qu’il y a
des actions particulières dans le
logement promotionnel ?
« Oui ! En effet, M. le Wali de la wilaya de Mostaganem nous a chargés de reprendre (2) deux autres programmes de réalisation de logement qui ont été abandonnés par des entreprises privées. Nous avons à prendre en charge les travaux de 40 logements à kharrouba pour lesquels nous avons déjà engagé une expertise au niveau du béton. Nous avons également la réalisation de 50 logements à Sidi Ali et leur projet est actuellement au stade de l’Etude.
L’agence a-t-elle réalisé d’autres
équipements publics à part le logement
Oui, nous allons aussi réaliser des équipements publics que nous a confiés M. le Wali. Dans ce cadre, c’est l’aménagement du terrain libéré qui se trouve en face de l’entrée du port de Mostaganem. Sur cette assiette foncière, il sera implanté un ensemble d’équipements dont le premier, serait la réalisation d’un parking à étages, une batterie de restaurants et un hôtel de 80 chambres. Ce serait, dit-il, un haut lieu d’accueil  pour les voyageurs transitant par la nouvelle gare maritime de Mostaganem qui pourraient trouver toutes les commodités et services à même le lieu de débarquement ou embarquement.  D’autre part,   ajoute M Guerra Ahmed : «  nous avons été chargés par M. le wali de la réalisation de (2) deux parkings à étages au centre-ville, dotés d’un centre commercial intégré. Ces derniers seront implantés, l’un au niveau de la gare ferroviaire et l’autre, en face du cinéma ‘ Cinémonde ‘ ; pour l’instant, les Etudes les concernant sont en cours ainsi que les formalités administratives de demande de concession pour le premier projet. Et, par ailleurs, nous avons bénéficié notamment, d’un projet de réalisation d’un centre commercial qui sera implanté au niveau de l’ancienne cave de Stidia. Vous comprenez bien que tous ces équipements, une fois achevés, feront l’objet de location à des particuliers et ça constituerai, un apport financier pour l’agence. »
êtes-vous impliqué dans l’immobilier
du tourisme ?
« En parallèle à ce que nous avons dit précédemment, l’Agence foncière de Mostaganem est intéressée par le tourisme de masse qui constitue un créneau non négligeable, notamment sur la côte Est de Mostaganem dans lequel, les communes concernées trouveront un intérêt socio-économique appréciable. Pour vous dire, nous avons réalisé l’Eté passé, un camp de toile à Aïn Brahim qui a été exploité pendant un (1) seul mois de la saison estivale et nous avons enregistrés, de notre côté de bons résultats financiers, de même que la commune. Dans le cadre du développement de ce créneau intéressant, nous avons élaboré une Etude en ce sens concerne (10) dix autres sites balnéaires à savoir : Ben Abdelmalek Ramdane, Hadjadj, Sidi-Lakhdar, Achâacha et Ouled Boughalem. Cette étude a été soumise à l’appréciation de M. le wali en vue de son approbation et, dès qu’il nous donnera son avis favorable, nous lancerons l’exécution des travaux dans les meilleurs délais.
En tant qu’aménageur
foncier quels sont vos projets ?
.« Oui ! Une bonne question et je vais vous dire que nous sommes en train de plancher sur un projet de création de ‘zones communales d’activités’ et notre objectif serait de réaliser 100 lots par daïra  en vue d’atteindre, 1.000 lots au niveau de toute la wilaya. Dans ce cadre, je dois signaler que nous avons déjà commencé la prospection de sites en compagnie de Messieurs les chefs de daïra et nous avons pu, à ce jour, choisir 2.800 lots de 500 m2 chacun. D’après notre information, nous avons eu des échos favorables  concernant ces  projets de zones d’activités, au niveau communal car, en effet, il semble que beaucoup  s’y intéressent  vu qu’elles constituent une opportunité de créer un peu de richesse tout en absorbant une main d’œuvre disponible sur place. D’autre part, je signale que  M. le Wali nous a chargés notamment de ‘l’aménagement de la zone balnéaire de Sidi-Mejdoub’ sur la base de l’ébauche d’étude qui a été faite par les jeunes étudiants- architectes. A ce titre, c’est notre agence qui est désignée pour piloter cette opération d’aménagement laquelle sera pour nous un plan de charge important, dégageant beaucoup de travail pouvant s’étaler sur (5) cinq ans.

 

Younes Zahachi
Samedi 15 Octobre 2016 - 17:39
Lu 514 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+