REFLEXION

LE DIRECTEUR DE L’AGENCE D’ORAN D’ABC BANK ALGERIA ET UNE SOCIETE ESPAGNOLE DEVANT LE PROCUREUR : La grande arnaque d’une société espagnole à Mostaganem

Coup dur pour la banque ABC Algeria, filiale du Groupe arabe ‘’Arab Banking Corporation’’ ! Le directeur de l’agence d’Oran de la Banque ABC et le patron de la société espagnole SYMER DESARROLLOS, seront présentés, aujourd’hui, jeudi 25 février 2016 devant le procureur de la République pour divers délits, à savoir ; blanchiment d’argent, transfert de fonds et menaces contre un client. Selon nos informations, la Banque d’Algérie s’est constituée partie civile dans cette affaire.



L’affaire a éclaté quand un gérant d’une quincaillerie à Mostaganem a déposé une plainte contre le directeur de l’agence ABC banque à Mostaganem en date du 22-09-2015, accusant ce dernier de menaces et d’harcèlements, lui refusant de retirer son argent de son compte sous prétexte, qu’il a soldé un chèque sans provision d’un montant de 730 millions de cts , appartenant à la société espagnole SYMER DESARROLLOS.
Le plaignant a, effectivement, retiré de cette banque la somme de 730 millions de cts, le montant du chèque de la société espagnole remis à l’intéressé, équivalent de la facture des achats de matériels de quincaillerie livrés à la société espagnole SYMER DESARROLLOS. La convocation du plaignant par la banque pour rembourser le montant du chèque, sous prétexte que ce dernier s’est avéré sans provision, a éveillé des soupçons chez le gérant de la quincaillerie, du fait qu’il a été rappelé à l’ordre 20 jours plus tard. Doutant de la sincérité de la banque ABC, lorsqu’il fut convoqué par les responsables de cette banque pour restituer le montant du chèque, 20 jours après son encaissement, le gérant de la quincaillerie fait appel à son avocat, le maître Yahia Mokhtar et une plainte fut officiellement adressée au procureur de la République. Quelques jours après le dépôt de plainte, c’est la grande surprise : une grande arnaque qui ne dit pas son nom, la banque ABC et plusieurs autres commerçants mostaganémois sont victimes d’une escroquerie, dont l’arnaqueur n’est autre que la société espagnole SYMER DESARROLLOS et son gérant IGNATIO JULIO MORENO, Explication : Convoqué devant les enquêteurs de la brigade économique de la sûreté de wilaya de Mostaganem, le directeur de la Banque ABC, M. Ouchan Touffik, nie toutes les accusations au sujet des menaces à l’encontre du gérant de la quincaillerie, le ‘’détonateur’’ de l’affaire.  Hicham Ghoulam Ellah, le responsable juridique de la banque ABC Oran a confirmé que la banque a exécuté en date du 12/05/2015 deux opérations ; la première : le transfert de 720 millions de cts et la deuxième de 730 millions au profit de la société SYMER, domiciliée à la banque ABC Oran, en confirmant que normalement le manque de provision s’affiche sur le relevé des opérations bancaires. Au sujet de l’ouverture du compte bancaire de la société espagnole SYMER, le représentant de la banque ABC a révélé que cette société a ouvert son compte en date du 05/01/2012, après dépôt de dossier, constitué d’un statut de la société, copie d’un registre de commerce espagnol et une copie de la convention contractée, entre ladite société et la société Ozilis. Cependant, le compte ouvert et de nature compte intérieur non résident, sera radié avec la date limite de la convention.
Analysant les opérations bancaires des transferts sur le compte de la société SYMER, domiciliée à la banque ABC Oran, les enquêteurs relèvent que les montants transférés par SYMER en date du 12 mai 2015, sont : 653. 400, 00 DA, 773.543,38 DA, 518.678,00 DA et 14.000.000,00 DA alors que l’opération du gérant de la quincaillerie, soupçonné d’avoir encaissé un chèque sans provision, a été faite durant la même journée du 12. 05. 2015 avant même toutes les quatre premières opérations à 12h35mn et elle est restée bloquée au niveau de la ABC d’Oran.
Devant cet état de fait, le représentant juridique de la banque ABC a reconnu que l’opération du transfert du montant du chèque du gérant de la quincaillerie a été établie conformément à la réglementation en vigueur, confirmant que la banque ABC Mostaganem n’a pas contacté la banque ABC d’Oran pour valider le transfert.
Après l’ouverture du dossier bancaire de la société espagnole SYMER DESARROLLOS, il s’est avéré que la date de la fin de la convention et les montants du marché de la convention n’ont pas été mentionnés sur le dossier.
Les montants transférés par Symer sont près de 2,4 milliards, retirés en monnaie nationale et en liquide par diverses personnes de nationalité espagnole dans une période ne dépassant pas les trois mois, allant du 25 février 2015 au 12 mai 2015.
L’enquête de la police a révélé, ainsi, une infraction à la loi et le transfert de sommes faramineuses en liquide par le responsable de la société espagnole SYMER, ce qui représente une infraction à la loi. La justice, consciente de la lourdeur du dossier touchant à l’économie nationale, se saisit du dossier, et les présumés impliqués dans cette grande affaire devront répondre aujourd’hui devant le procureur de la République de leurs actes, à savoir ; le blanchiment d’argent  et le transfert d’une somme de plus de 2,4 milliards en liquide .

 

Riad
Mercredi 24 Février 2016 - 18:22
Lu 4091 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+