REFLEXION

LE COUFFIN DU RAMADHAN FAIT TOMBER UN MAIRE A AIN TEMOUCHENT : Retrait de confiance du maire d’Aïn El Arbaâ



Nous avons appris que cinq des huit élus de l’Assemblée Populaire Communale d’Aïn El Arbaâ, dans la wilaya d’Ain Temouchent, ont retiré leur confiance au Président de l’APC, M. G.H. Selon le rapport rédigé par les cinq élus et remis au Chef de Daira, les élus reprochent au maire la mauvaise gestion du couffin du Ramadhan, notamment en ce qui concerne les montants financiers de cette opération de solidarité, et dont le maire a débloqué les 200 millions, mais seulement 120 millions, gardant ainsi les 80 millions !! D’autres infractions auraient été constatées selon toujours le rapport des cinq élus, il s’agit d’une subvention accordée aux activités sportives et le dossier de la cantine scolaire. Ils reprochent au maire, d’avoir favorisé son gendre pour la dotation en matériels les cantines scolaires de la commune. Le chef de daira qui a reçu le rapport, l’a transmis au wali pour suite réservée à cette affaire qui ne vient que commencer, aussi a-t-il fallu le couffin qui fasse tomber le maire, on aura tout vu.

Ibn Khaldoun
Vendredi 26 Août 2011 - 10:05
Lu 306 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+