REFLEXION

LE COLLECTIF « TOUS POUR UNE RADIOTHERAPIE A MOSTAGANEM », HAUSSE LE TON : A quoi bon un centre d’accueil, si on n’a pas un centre anticancéreux ?

En fin de compte, c’est une bonne blague, toute neuve et sur mesure pour des milliers de cancéreux qui attendent depuis une décennie un petit espoir pour voir le jour ‘’J’’, où Mostaganem aura enfin son centre anticancéreux. Ils se réveillent au milieu de leur douleur pour entendre la dernière des dernières : construire un centre d’accueil pour les cancéreux ! A quoi servirait-il ce centre d’accueil, si on n’a pas un centre anticancéreux ? Martèle, Dr Kara Wahib, membre du collectif « TOUS POUR UNE RADIOTHERAPIE A MOSTAGANEM », né au mois de janvier dernier sur fond de malheur de milliers de familles de malades atteints de cancer.



Quoi de plus légitime que de constater les malades, atteints d’une des maladies les plus foudroyantes de notre siècle, subir le parcours du combattant, pour quémander une utopique séance de radiothérapie dans les wilayas voisines qui ont eu le privilège, elles, d’être retenues pour l’inscription d’un Centre Anti-Cancer. Nous avons tapé à toutes les portes et nous continueront à le faire, vaille que vaille, à faire entendre notre voix aux instances supérieures pour que nos malades soient pris en charge dans notre wilaya, affirmera le Dr KARA MOSTEFA Wahib, l’actuel président de l’Association « EL KHEIR BILA HOUDOUD .C’est un combat de longue haleine que nous menons et mèneront, en compagnie d’autres groupes à l’instar des nombreuses associations qui se déclarent volontaires pour la réussite de cette noble action à l’image de « NESS EL KHEIR », « I3MEL » , « EL HAK FI EL HAYET », « CHOU3A EL AMEL », « DOYENS SCOUTS »,le Syndicat des Agents Paramédicaux, « Chabiba Mouassira » avec le soutien des autorités locales et la liste est longue pour ne citer que ceux qui ont choisi la journée du savoir en ce 16 Avril 2015,pour sensibiliser le commun des citoyens sur le devenir de ces malades ,qui attendent le grand départ sur l’autel de la mort. Notre pays est capable de répondre à cet appel. Nous souhaitons du plus profond de nos cœurs l’inscription d’un tel projet à, moyen ou à long terme voire même pour le prochain plan quinquennal.  Quand au projet de réalisation d’un centre d’accueil que projetterait Mr le D.A.S de réaliser, les membres du collectif pensent qu’il n’est actuellement d’aucune utilité, puisque nos enfants cancéreux et nos malades adultes, traités par radiothérapie, doivent toujours se déplacer par leurs propres moyens et dans des conditions inhumaines à Oran pour se soigner. Sachant que chaque wilaya dispose d’un centre de traitement par chimiothérapie pour adultes, ce projet ne servirait à rien et affirme  qu’il serait   alors plus judicieux de construire un nouveau centre de chimiothérapie à Mostaganem car celui de Mazagran ne répond plus aux attentes et à une prise en charge  adéquate, faute d’espace et de service de soins palliatifs pour les malades en fin de vie qui décèdent dans des conditions atroces.

 

Riad
Mardi 21 Avril 2015 - 17:38
Lu 551 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+