REFLEXION

LE « CNT » A DETRUIT SON PAYS ET VEUT DETRUIRE LE NOTRE : La souveraineté de l’Algérie est menacée

Nul doute que nous sommes au début d'une campagne où les BHL et autres partisans de la démocratie par les bombes vont s'en prendre à la souveraineté de la Nation algérienne. Ainsi donc alors que Tripoli tombe aux mains des rebelles, que le mystère persiste sur le lieu où se cache le leader libyen Maamar Kadhafi. C’est l'Algérie qui se trouve aujourd'hui dans le collimateur, accusée, d’avoir accueilli le colonel Kadhafi.



LE « CNT » A DETRUIT SON PAYS ET VEUT DETRUIRE LE NOTRE : La souveraineté de l’Algérie est menacée
C’est du coordinateur du conseil national transitoire (CNT) libyen, en Angleterre, Djoumaâ Lagmati, qu'est venue l'accusation tentant d'impliquer l'Algérie dans le conflit armé, lorsque l'«opposant» libyen a déclaré avant-hier dans la soirée que «l'enregistrement de l'intervention téléphonique de Mouammar El Kadhafi proviendrait, selon des interceptions, de l'Algérie ou du Tchad».Même avant que les insurgés n’entrent a Tripoli l'Algérie, était accusée, de s'être portée au secours du colonel Mouammar El Kadhafi.L'Algérie est une cible depuis longtemps, elle subit les foudres du FMI pour son refus de s'ouvrir totalement au capital étranger et de privatiser son économie.L'Algérie est une cible, parce que tout gouvernement, toute Nation indépendante et souveraine est devenue une cible.L'Algérie est une cible parce que ses réserves de pétrole et de gaz naturel échappent au contrôle des firmes multinationales.
l’Algérie est sur les tablettes des grandes puissances
« l’Algérie est dans le collimateur des pays occidentaux qui mènent cette offensive contre le régime d’El Gueddafi. « La souveraineté des pays du Maghreb est menacée », a-t-elle averti lors de l’ouverture des travaux de son bureau politique à Alger ayant porté sur l’actualité de la scène politique nationale, régionale et internationale. Pour la pasionaria du PT, cette opération militaire est le prélude à l’exécution du scénario américain de la guerre au Sahel. « Cette agression sent l’odeur du plan Pan-Sahel, de l’Africom, et du projet du Grand Moyen-Orient », a-t-elle dénoncé. Selon Mme Hanoune, ces projets visent la dislocation des pays de ces régions en vue d’accaparer leurs richesses. Elle a lancé, en ce sens, un véritable SOS contre la reconduction du scénario du Soudan. « Le Soudan était le plus grand pays de l’Afrique. Sa souveraineté a été réduite en miettes après la scission du Sud », a-t-elle rappelé. Et l’Algérie dans tous ces scénarii ? La lecture de Mme Hanoune est sans équivoque : l’Algérie est sur les tablettes des grandes puissances. « Aujourd’hui, le secrétaire général de l’Ugta, Abdelmadjid Sidi Saïd, a déclaré qu’il a pu extraire l’Algérie de la liste des pays arabes non démocrates, lors des travaux du Bureau international du travail en Suisse », a-t-elle souligné.
Une «alliance» entre le CNT et Aqmi
Des lots importants d'armes et munitions volés de casernes libyennes et vendus au chef du fil de l'organisation terroriste de Abdelmalek Droukdel, au Sahel, pourrait être sérieusement compromise. Les services de renseignements de sept pays du Sahel, dont la Libye, avaient participé à une rencontre sur la lutte contre le terrorisme, en Algérie. Le conflit armé en Libye prive donc cette coalition de l'un de ses membres, ce qui pourrait influer sur la lutte. des observateurs avertis n’ont pas écarté une «alliance» qui à été est établie entre les «insurgés» libyens et les «djihadistes» d’Aqmi.

Ismaine
Vendredi 26 Août 2011 - 10:05
Lu 701 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+