REFLEXION

LE CHEF DE SURETE DE LA WILAYA DE MOSTAGANEM ASSURE : Une Police au service du citoyen pour la protection des personnes et des biens

Pas moins de 1500 agents de police, et 50 véhicules, sillonnant divers endroits stratégiques de Mostaganem pour assurer, avec des moyens de pointe, la quiétude aux citoyens, vacanciers et visiteurs pendant la saison estivale. Bien que le nombre de délits ait augmenté pour des raisons socio-économiques complexes, par rapport à l’année 2015, la police occupe le terrain et maitrise la situation sécuritaire.



Ce Jeudi passé 14/07/2016, au niveau de la station balnéaire de la « Salamandre » et en plein air, sur le Boulevard front de mer, « Ahmed Ben Bella », précisément au niveau du rond-point des 3 dauphins, le Chef de la Sureté de la Wilaya de Mostaganem, Samir Khalassi, a donné une conférence de presse. A la surprise générale et c’est une première à Mostaganem puisque cette conférence, à laquelle étaient conviés évidemment, les gens de la presse audio-visuelle, se déroulait en vérité en « Public » où de nombreux gens assistaient sans gêne et sans protocole aucun, totalement dans le respect et la discipline. Mr le Commissaire Divisionnaire a donné un aperçu sur les activités de ses services, à savoir : Police judiciaire, Police générale et Sûreté publique, pour ce qui concerne la période du Ramadhan avec des statistiques comparatives pour le premier semestre de cette année 2016 avec celle de la même période pour l'année passée,2015.Ainsi,chiffres à l’appui la conférence a démontré que  le travail fourni par la sûreté nationale  a été fait avec des méthodes  et des moyens technologiques modernes efficaces sur le terrain. D'après les tableaux explicatifs exposés et commentés par le chef de la Sécurité Publique et ses proches collaborateurs, le travail du renseignement, de l’investigation d’une police qui s’est impliquée dans la « proximité » avec les citoyens a porté ses fruits, notamment avec l’utilisation de moyens technologiques élaborés et la méthode préventive « d’occupation de terrain » dans le cadre d’une nouvelle stratégie dans la défense  de la sécurité des biens et des personnes, quels qu’ils soient et ce conformément aux dispositions légales et réglementaires. A titre d’exemple, quelques chiffres illustrent bien l’action et l’efficacité de la police judiciaire en matière d’atteinte aux personnes durant la période du Ramadan  2015, cas enregistrés : 132 et cas impliqués :173  contre  la même période 2016 avec 131 cas enregistrés et 149 cas ,impliqués .Toujours dans le même cadre concernant les atteintes aux personnes mais en termes de données  comparatives du 1er semestre, la situation est comme suit : pour  2015 c’est 534 cas recensés et 642 cas impliqués alors que pour ce semestre 2016,les cas enregistrés sont de 619 cas avec 694 cas d’implication aux faits. Autre exemple aussi à noter est l’action peu connue du public et c’est le service opérationnel de la « police de Cybercriminalité » qui a eu à enregistrer, toujours au cours de ce semestre 2016,12 cas avec 15 cas d’implication dans des affaires d’affichage de photos personnelles non autorisées, de chantage, d’usurpation d’identité, de publicité illégale ou mensongère….etc qui se sont passées au moyen de l’internet et le plus souvent via les réseaux sociaux comme le « Facebook ».Force est de constater qu’à la lumière des conditions « démocratiques » de déroulement de cette conférence de presse, la sécurité est là bien réelle sans aucun doute pour corroborer les indications statistiques communiquées. La parole a été donnée aux différents membres présents qui s’en est suivie d’un dialogue constructif et ouvert à tous et sur des sujets de préoccupation des journalistes. Signalons, par ailleurs que la participation élargie s’est étendue à la société civile puisque nous avons eu le plaisir de constater la présence de M. Selim Benanteur qui s’est impliqué dans les débats et ce en qualité de membre actif de l’Association « Errahma » et de fondateur-administrateur du groupe social actifs de « facebookers » connu sous la désignation de « amis qui aiment réflexion » qui ont engrangé un capital de crédibilité, dépassant le terroir de la wilaya. Dans ce cadre, il a été conforté dans son intervention à savoir que la Police est au service de tous les citoyens, des organismes et organisations de la société civile, œuvrant dans l’action  « d’utilité publique ».Pour conclure, le Commissaire Divisionnaire de la Sécurité Publique de la wilaya, en l’occurrence M.Khellassi Samir, devait préciser que la Police travaille dans la proximité avec le citoyen pour accomplir sa noble mission et reste ouverte à tous, sans aucune forme de protocole. C’est ce qu’il a dit, sans tabous, dans un échange d’amabilité avec des citoyens qui l’on accosté en marge de  l’espace officiel où s’est tenue la conférence sur la situation semestrielle de la sécurité, au niveau de la wilaya de Mostaganem.

 

Younes
Samedi 16 Juillet 2016 - 17:45
Lu 743 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+