REFLEXION

LE CHEF DE LA DAÏRA ET LE P/APC SUR LE TERRAIN : Plusieurs projets d’aménagement lancés par la commune de Mostaganem

Hier, lundi 20 Avril 2015, le Chef de la Daïra de Mostaganem, M. Megherbi Abdelkrim et le Maire de la ville, M. Mohamed Abdenour Belmiloud, ont effectué une visite d’inspection des nombreux chantiers ouverts dans l’agglomération du chef-lieu de la wilaya. Le journal ‘’Réflexion’’ a accompagné le temps d’une matinée, la tournée de travail étape par étape, des deux responsables et les membres de leur délégation. Il s’agit du lancement d’un projet ambitieux d’aménagement urbain des Cités de la commune.



Il est bien connu de l’ensemble des habitants de la ville des Mimosas, que Mostaganem est actuellement en pleine mutation socio-infrastructurelle, au vu des nombreux chantiers relevant du domaine public du développement local, proposés par l’APC de Mostaganem. C’était au pas de charge que fut effectuée la visite des deux responsables avec douze étapes au programme de la journée. La première halte était faite au niveau du rond-point de Zaghloul, où fut donné officiellement le coup d’envoi des travaux de revêtement de 1km 800 de route, allant du rond-point mentionné, jusqu’au centre-ville et un autre tronçon routier s’étalant sur 1km 200 vers l’Est de la ville. Ensuite, la délégation a visité les travaux en cours du centre de soin sis à la cité Belvédère, dont l’enveloppe financière est de 490 millions de cts, attribuée dans le cadre du PCD. Dans le cadre de cette journée de visite des chantiers de la ville, plusieurs points furent inspectés tels la Cité de Sidi Laâdjal, ainsi que la réhabilitation de la coupole du marabout dont le quartier porte son nom. Au milieu de la route traversant la cité, des platanes seront plantés avec un aménagement de la bretelle en béton imprimé. Le périphérique, la placette de la cité des 300 logements, des trottoirs, bitumage des rues, et le jardin WIAM, étaient également inscrits au programme de la journée, dont le budget global absorberait environs 30 milliards de centimes. Le petit stade Bartou connaîtra un grand coup de jeune, où une enveloppe de 2,100 milliards de centimes (pour l’aménagement des vestiaires, une cafétéria, la pose du gazon de 5ème génération, et la clôture d’enceinte en pierre taillée) y sera consacrée.   De ce point de vue, selon le Maire de la ville de Mostaganem, le retard flagrant constaté dans la réalisation de certains projets inscrits depuis le début du mandat communal en cours, c’est-à-dire depuis 2012 sera enfin rattrapé d’ici la fin de l’année 2015. Ces nombreux projets susmentionnés figurent parmi les programmes d’urgence de la commune. Par ailleurs, le Maire de Mostaganem a insisté, hier, devant la presse locale, sur l’obligation du respect des délais et des normes de réalisation de tous les chantiers relevant du PCD, et a appelé à la collaboration de la société civile pour la préservation du cadre de vie, notamment en matière d’hygiène publique.   Cependant, le projet qui a le plus irrité la population et les autorités locales, est le projet de l’aménagement du jardin public de l’Émir Abdelkader, un projet qui a connu un retard de plusieurs mois et qui est livré à son triste sort.  De même que l’autre jardin public dénommé WIAM sis à la Cité des 400 logements avec la réalisation de jets d’eau, d’une cafétéria, et d’un Musée régional. À ce sujet,  le P/APC a déclaré que l’ouverture de ce jardin se fera très prochainement. Une autre action qui mérite d’être soulignée dans l’ordre du jour est celui du bitumage  des routes dans divers quartiers et cités de la ville sur une distance de 8 kilomètres pour un coût de 9 milliards de centimes avec entre autre, la réalisation de trottoirs et l’aménagement de places publiques à l’exemple de la place du 1er novembre 1954 et l’extension  de la mosquée Badr sise au centre-ville. Pour ce qui est de l’éclairage public, le paquet est mis afin de renforcer la sécurité au niveau des endroits jugés sensibles. Les agents de l’APC sont mis à contribution dans le cadre des opérations de maintenance du réseau d’éclairage, et des visites d’inspection nocturnes seront effectuées par le Maire afin de contrôler l’état de l’éclairage. Toujours dans le cadre du développement local, une enveloppe a été dégagée pour l’aménagement des salles de soins de proximité et la création d’autres salles. À l’issue de la visite, un point de presse au restaurant Royal sis à la Route du Port, où le P/APC a répondu aux différentes questions des journalistes présents.

AZZI S. Mohsen & Tayeb Bey Aek
Lundi 20 Avril 2015 - 17:43
Lu 556 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+