REFLEXION

LE CHEF DE LA DAÏRA DE MOSTAGANEM AFFIRME QU’ILS SONT DEJA PRIS EN CHARGE : Les habitants du quartier « Génie » ferment la route

Alors que le chef de la daïra de Mostaganem a affirmé lors de l’entretien qu’il nous a accordé que le dossier de relogement des habitants du quartier précaire « Génie » situé au Matmore a été pris en charge il y a plusieurs mois et que leur relogement n’est qu’une question de temps, les habitants récidivent et ferment une deuxième fois la route devant les usagers pour protester. Faute de communication ou manque de confiance envers les autorités .. ?!



Décidément, Mostaganem n’en finit pas avec  les obstructions des voies publiques, la dernière en date a eu lieu, hier, à 14h au quartier Matmore au lieudit ‘’Génie’’  où des citoyens, résidant dans des logements précaires, se sentant privés de leur droit au logement dans le cadre de la dernière distribution effectuée par les services de la daïra de Mostaganem, ont fermé la route menant au quartier Arsa. Une manière qui ne peut en rien arranger les choses, mais, c’est  leur façon de contester. C’est dans ce contexte que durant toute une après-midi, une dizaine de chefs de familles se sont rassemblés dans différents endroits menant à Arsa pour revendiquer qu’ils soient relogés à l’instar des habitants d’autres quartiers. Croyant faire valoir leurs droits de cette manière, et n’écoutant personne, espérant attirer l’attention des autorités et qui de droit, ils ont  déposé des pierres et des branches, barrant ainsi la route, selon des moyens improvisés, jetant des bouteilles à même le sol sur les routes les jonchant de morceaux de verres brisés,  provoquant ainsi des embouteillages, et  bloquant toute la circulation. Un constat déploré par les citoyens qui ont essayé tant bien que mal de raisonner ces manifestants désemparés qui revendiquent des logements, en exigeant la présence du chef de Daïra, qui nous a déclaré  que la liste comportant les noms de ces protestataires a été approuvée et signée par les représentants du comité de quartier. Cependant, ces derniers doivent faire preuve de patience, car les logements qui sont destinés à ces familles, dira le chef de la daïra, ne sont toujours pas prêts et il reste encore des travaux à faire pour enfin leur remettre les clefs de leurs nouvelles demeures. Ainsi, avec la réponse de M. Magharbi, le problème s’est avéré être dû à une mauvaise communication,  malgré les différents avis  lancés à travers les différents médias (Radio et presse écrite).

Said
Dimanche 16 Février 2014 - 18:11
Lu 261 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+