REFLEXION

LE CHEF DE LA DAÏRA DE MOSTAGANEM A « REFLEXION » : Une opération de démolition et de relogement à partir d’aujourd’hui

En marge d’une rencontre organisée à la Daïra de Mostaganem, dans le cadre d’une opération de relogement et de démolition qui aura lieu à partir d’aujourd’hui dans la Daïra de Mostaganem, le chef de Daïra, M. Megherbi Abdelkrim, a bien voulu répondre à certaines de nos questions et ce, dans un souci d’informer le citoyen concerné de cette opération, qui suscite un intérêt très particulier et beaucoup d’interrogations sur son déroulement.



En effet, après un accueil très chaleureux et une bienvenue, M. le chef de Daïra a bien voulu  répondre  en toute transparence sans aucune échappatoire à nos questions relatives à cette deuxième opération de relogement et de démolition des habitations précaires et en ruines qui aura lieu en ce mois de février et plus précisément à partir d’aujourd’hui et qui touchera de nombreux quartiers et cités de la commune de Mostaganem. Avant de communiquer les chiffres, le chef de Daïra a rappelé «  qu’une première tranche de démolition et de relogement avait auparavant  touché  la commune de Mostaganem et qui  a concerné les quartiers les plus affectés en l’occurrence : de Tobana,  Derb, Plateau, Raisinville, Djebli Med.  Cette  opération avait nécessité une forte mobilisation en moyens humains et matériels  mis à notre disposition par la Mairie  et qui s’est déroulée  au mois de juin 2013, plus précisément avant le ramadan 2013  où environ 600 logements précaires et en ruines avaient été détruits  et cela en présence du P/APC et des autorités concernées, composées des  services de  sécurité,  des directeurs techniques,  avec la collaboration de la DLEP, DTP etc… Cette opération  avait nécessité une mobilisation qui avait duré  plus de  20 à 25 jours et qui avait exigé  ma présence dans le but de coordonner les travaux et de veiller au respect des décisions propres à des mesures dans le strict respect le plus total de la loi ». Pour la deuxième tranche  de démolition, une commission a été désignée pour effectuer un programme de travail, qui doit  avoir lieu ce mois de Février et concernera  les bénéficiaires en possession de  décisions de pré affectation totalisant le nombre de 1235 postulants aux logements.  Dans ce contexte, les quartiers suivants : dont Didouche  Mourad ex Cochon ville dans lequel des logements appartenant à  37 bénéficiaires  seront démolis aujourd’hui , le quartier El Arsa  ex citronniers  lui est concerné par  61 bénéficiaires  dont les démolitions auront lieu les 12 et 13 février 2014, pour Hai el Matemore, il  a été recensé   20 bénéficiaires  programmés pour le 16 février 2014 , ainsi que divers quartiers et cités où cette opération touchera 119 familles éparpillées à travers les Castors, Raisinville, Mohamed  Khemisti  où il a été recensé  plusieurs maisons menaçant ruine, une opération  qui aura lieu les  17, 18,19 et 20 Février2014.  Le quartier populaire de Tijditt quant à lui, il  comptabilise  plus de  438 bénéficiaires, dont les démolitions et de relogement auront lieu les 23, 24, 25, 26, et 27 février 2014. Il faut signaler que  sur un total de 521 logements accordés aux bénéficiaires du quartier de Tigditt, resteront  74 bénéficiaires en possession de décisions de pré affectation concernés par la démolition et le relogement, qui devront patienter jusqu’à l’achèvement des  travaux de leurs  logements. Soulevant le problème des sites  et des patrimoines historiques, où une campagne médiatique avait été lancée, accusant les autorités chargées de cette opération  d’une telle envergure, des plus  complexes et qui suscite des efforts  titanesques  et considérables,  d’avoir détruit tout un patrimoine ancestral, le chef de Daïra tout en déplorant une telle médiatisation a répondu clairement et sans détour, que les  démolitions ont touchés  uniquement les maisons menaçant ruines. Pour éviter toute spéculation sur le déroulement des opérations de démolition qui auront lieu ce mois de février, le chef de Daïra a été  très clair sur ce sujet, il déclara que suite,  aux décisions prises par M. le wali, l’opération de démolition sera pilotée, en présence de Spécialistes en sites historiques,  d’architectes et d’un archéologue, dépêchés par la directrice de la culture, lesquels vu leurs compétences évalueront  le travail sur le terrain. M. Megherbi Abdelkrim ajouta que l’assemblée élue et particulièrement  le Président de l’APC, participera à cette opération.

B. Adda
Lundi 10 Février 2014 - 18:21
Lu 602 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+