REFLEXION

LE CANCER FAIT DES RAVAGES A MOSTAGANEM : Plus de 10 morts en un mois

L’association des cancéreux ‘’Errahma’’ de Mostaganem a tenu à tirer la sonnette d’alarme, quant à la propagation du cancer qui fait des ravages dans la wilaya de Mostaganem. En seulement un mois, il a été enregistré le décès de plus de dix personnes dont la plupart sont tous des pères de familles.



Effectivement, il s’agit de chefs de familles qui ont laissé derrière eux des orphelins, c’est pourquoi, le message doit clairement et impérativement passer en urgence pour que personne, très particulièrement les responsables sanitaires concernés ne puissent et ne doivent ignorer ni oublier que la gravité du cancer est une menace pour tous’’, et que nul ne peut être à l’abri de cette pathologie tueuse. Nous savons qu’on est tous touchés de près ou de loin par le cancer, une affection trop lourde à porter et à supporter. En effet, les cancéreux et leurs parents ont bien sûr déjà gouté à l’amertume du supplice et leur calvaire continue sans arrêt, en assistant impuissant dans certains cas au départ précipité de leurs membres de familles et proches. Avec un tel chiffre inquiétant totalisant plus de 10 personnes décédées en seulement un mois, l’association des cancéreux ‘’Errahama’’ qui considère que cette pathologie est l’affaire de tous, tire la sonnette d’alarme en espérant que son plaidoyer pour cette catégorie de malades sera pris en considération en urgence et que toutes les démarches faites pour ces patients continuent à évoluer dans le bon sens et très rapidement en souhaitant sincèrement que tout le monde s’implique davantage et prenne conscience de la gravité de cette pathologie cancéreuse qui nécessite une mobilisation générale de la part de tous sans exception dans le but de sauver des vies humaines. Malheureusement, plusieurs facteurs favorisent la recrudescence de ces mortalités cancéreuses que l’on déplore et qui se situent de prime abord surtout au niveau de certains, dont les absences de statistiques, prestations et services en matière de prise en charge du cancéreux, pourtant , il s’agit d’éléments essentiels au dépistage et à la lutte contre le cancer. Entre autres, on peut citer un défaut de statistiques très palpable définissant le nombre exact des malades atteints de cancer dans la wilaya de Mostaganem permettant une localisation et une identification rapide de toutes les personnes affectées, ce qui activera sans aucun doute, un suivi urgent et rigoureux en matière de contrôle et de traitement du malade. Il y a aussi cet autre facteur très important dénoncé par les malades,  c’est cette absence immédiate et rapide de prise en charge par le secteur sanitaire des patients nécessitant par exemple des  radios dont ‘’Scanners’ et dont les rendez-vous sont éloignés, ce qui bien entendu provoque un retard en matière de résultats et diagnostics de la pathologie permettant des soins appropriés  en urgence et également de tout le protocole qui suit, dont chimiothérapie, radiothérapie etc… Pour rappel, il est à noter qu’il y a quelques jours, le wali en personne est intervenu pour le cas d’une cancéreuse qui nécessitait un scanner à l’hôpital de Mostaganem.
C’est avec regret et le cœur serré, que l’association ‘’ Errahma’’ qui compatie à la douleur des parents et proches des décédés, nous communique les noms des victimes du cancer décédées en seulement un mois, et qu’elle a pu visiter avant et après leurs décès lors de l’opération du mouton de l’Aid El Adha, et également en d’autres occasions et circonstances effectivement et qui viennent malheureusement gonfler davantage les statistiques macabres de cette maladie dévastatrice du siècle.  -Mohamed, résident au bas Mazagran, décédé le deuxième jour de l’Aid, laissant derrière lui une femme et 4 enfants. -Mme Belhadria, une mère de famille résidente au douar, El Mejdoub, à Hassi Mamèche   -Un jeune de 34 ans, décédé jeudi dernier, au douar Chorfa Ain Boudinar  - L. Bachir, un autre père de famille âgé de 40 ans, demeurant à Debdaba   -G. Djamel, père de 3 enfants, résident à Haï El Houria                                            -B. Khedidja, 4 enfants demeurant, route d’Oran  -Nacer, un nouveau marié natif de Stidia    -Ferrag, décédé il y a un mois à Maïzia (Hassi Mamèche- -Cherif père de deux enfants décédé avant-hier, à la cité Raisinville    -A.Kheira, décédée hier résidente à Panorama, en l’absence de sa fille admise à la clinique.                                                                                                                  --B. Abdelkader, résident à Ain Tédelès

 

Riad
Vendredi 23 Septembre 2016 - 18:12
Lu 444 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 29-09-2016.pdf
3.76 Mo - 28/09/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+