REFLEXION

LE BUDGET PRIMITIF 2015 DE L’APC DE MOSTAGANEM ADOPTE : Ouverture d’un nouveau cimetière à Ouled Bachir

La salle des délibérations de l’Assemblée Populaire Communale de Mostaganem a abrité, durant la journée du jeudi 18 décembre 2014, une assemblée générale présidée par le P/APC en l’occurrence M. Belmiloud Abdenour, en présence de l’exécutif communal, des représentants de la société civile et la presse locale.



Comme à l’accoutumée et après l’hymne  national, le président de l’APC a tenu à remercier les présents d’avoir répondu à l’invitation, avant de donner lecture de l’ordre  du jour qui s’est articulé autour du budget  primitif pour l’exercice  2015 et de la  situation   de l’investissement  à travers la commune  de Mostaganem et l’adoption de plusieurs marchés. Après lecture faite par le directeur des finances  avec un exposé   sur data show projeté  dans la salle  des délibérations pour donner beaucoup plus de détails sur le montant  global de ce budget qui a été  alloué et approuvé par l’unanimité. Outre le  budget qui est de l’ordre de 111 milliards de centimes est destiné au développement  local, à savoir : l’aménagement  des routes, la réhabilitation de l’éclairage public, l’aménagement des écoles primaires, les espaces verts…etc. Par ailleurs, le budget  en question  réparti sur plusieurs  chapitres, à savoir : section gestion  devisé les trois points, -dépenses provenant des biens  productifs et de prestations de service estimé à 90.679.320.22 dinars soit 7,66%. – dépenses provenant  des subventions de l’Etat  et des collectivités locales (biens spéciaux) estimé à l’ordre  de 4.570.000.00 dinars, soit 0,38%.- dépenses  fiscales (impôt direct et indirect) estimé à 1.090.123.066.00 dinars soit 91,96%. Le rapport  parle également  des recettes hors budget, comme on relève également  que la commission de l’économie et des finances a augmenté la somme destinée à des aides sociales à l’exemple du  couffin du Ramadhan où 30 millions de dinars ont été alloués par rapport  à l’année  précédente qui était   de l’ordre  de deux milliards 600 millions de centimes. Un débat  s’est instauré parmi l’assistance relatif sur divers points à savoir : la réhabilitation des écoles primaires et leur dotation  par  des chauffages en cette saison hivernale, ainsi que le respect  des délais de réalisation des différents projets liés à tous les secteurs du développement. Ensuite, les élus ont suivi le rapport  lié à la situation des investissements  et des projets  réalisés, en cours de réalisation, et les difficultés  que rencontrent certains projets. Des préoccupations  soulevées  par les élus  dans les différents  domaines  ont  trouvé des réponses chez le P/APC où les autres responsables de l’exécutif communal . En ce qui concerne  les préposés aux guichets  des services de l’Etat civil au niveau des différents secteurs urbains, il a été décidé  par le ministère de l’intérieur de leur octroyer  une prime  de responsabilité. C’est ainsi qu’un montant a été dégagé  en ce sens du budget primitif.  Les employés communaux auront aussi à bénéficier de logements LPA à la cité Djebli ‘’Mont-plaisir’’. Le vice-président  chargé  de l’urbanisme, de son côté,  a fait savoir aux présents  de cette assemblée, qu’un choix de terrain a été effectué avec les services concernés  pour la réalisation d’habitations au profit des responsables de la commune et ce, aussi, dans le cadre du LPA.  Le même responsable a annoncé l’aménagement  d’un nouveau cimetière dans la commune de Sayada sur la route d’Ouled Bachir.   Avant d’ajouter que plusieurs quartiers  vont bénéficier en ces jours-ci  du bitumage  des rues à savoir : la rue Merzoug Salah, la rue Amara  Hamida, la rue Ketrouci Mohamed et la route Benantar  comme première tranche. En conclusion, le président de l’APC,  a souligné que l’exécutif communal  travaille dans la transparence,  et  le respect  de la loi pour enfin faire  progresser  notre ville, dit-il  qui est Mostaganem, malgré les obstacles que nous rencontrons quotidiennement, ‘’nous sommes là, pour le bien de notre  commune et la population Mostaganémoise. Laissant  les grosses gueules dirent  ce qu’elles veulent, nous sommes corrects et Dieu  lui seul le sait que chacun aura  sa récompense’’, a-t-conclu. La séance fut levée à 14h par l’hymne national.                     

Tayeb Bey Aek
Vendredi 19 Décembre 2014 - 17:22
Lu 639 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+