REFLEXION

LA TUNISIE DEVIENT UNE DESTINATION PRIVILEGIEE : Les Algériens envahissent les postes frontaliers

Le flux des touristes algériens en Tunisie, déjà important pendant les vacances d’été, a repris son rythme cette semaine. Et pour cause, les vacances d’automne, qui ont poussé des milliers d’Algériens à rejoindre le sol tunisien pour se détendre pendant cette petite période de vacances qui a coïncidé avec le week-end ainsi l’anniversaire de la Révolution algérienne.



C’est un véritable rush que connaissent depuis le début de l’été les deux postes frontaliers de la wilaya de Tarf, en l’occurrence Oum Teboul et El Ayoun, par lesquels transitent chaque jour des centaines de vacanciers algériens en direction de la Tunisie. Des chaines interminables de véhicules algériens, attendent l’accomplissement des formalités avant de franchir la frontière. En effet, les services douaniers des deux pays, qui veillent  sur le bon déroulement des procédures, ont notamment procédé à la création de plusieurs guichets afin de pouvoir gérer le nombre impressionnant de vacanciers. À voir de près l’offre tunisienne, l’on se rend compte très rapidement que notre voisin de l’Est a mis tous les atouts de son côté. Des efforts énormes, faut-il le dire, ont été consentis dans ce domaine des années durant. Au final, la Tunisie s’est imposée comme une destination des plus séduisantes et des plus concurrentielles, au point de continuer à attirer de plus en plus de touristes étrangers, et ce malgré le problème de l’insécurité qui s’était posé l’année dernière avec les attaques terroristes de Sousse. Des complexes et établissements touristiques de toutes catégories, des prestations à la hauteur des attentes des clients et un incomparable rapport qualité-prix ont, ainsi, donné à la Tunisie une place de choix dans le gotha des destinations touristiques mondiales. Les complexes touristiques essaiment toute l’étendue du littoral tunisien, de Bizerte à Zarzis, en passant par Hammamet, Sousse, Monastir, Mahdia, Sfax… où le touriste trouve tout ce dont il a besoin et à un prix défiant toute concurrence. Des hôtels pieds dans l’eau avec toutes les commodités dont le client a besoin, à l’exemple des parasols, transats et serviettes mis gratuitement à disposition, des piscines dotées de toboggans, des espaces de distraction, des animations pour les adultes et pour les enfants… bref, toutes les conditions à même d’attirer et de fidéliser le client. En somme, tout ce qu’on ne trouve pas chez nous en Algérie. Et c’est cela qui fait la différence. En Tunisie, le tourisme a particulièrement souffert après une série événements politiques, mais les réservations repartent à la hausse. Cette reprise de l’activité touristique a été notamment marquée par un afflux massif des visiteurs algériens, dont le nombre a crû de 44% pour atteindre près de 1,9 million.

Ismain
Dimanche 5 Novembre 2017 - 16:34
Lu 288 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 21-11-2017.pdf
3.67 Mo - 20/11/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+