REFLEXION

LA SUCCESSION D’ABDELAZIZ BELKHADEM A LA TETE DU FLN : Pourquoi Amar Saïdani ?

Beaucoup de noms avaient circulé pour la succession de Abdelaziz Belkhadem au poste de secrétaire général du FLN, mais il s’en est toujours trouvé des couacs de dernière minute, que ce soit de la part des redresseurs ou de ceux restés fidèles au désormais ex-patron du parti.



LA SUCCESSION D’ABDELAZIZ BELKHADEM A LA TETE DU FLN : Pourquoi Amar Saïdani ?
Pourtant, aussi bien Goudjil, Amar Tou, et, tout dernièrement, le chef du groupe parlementaire du parti, semblaient réunir les faveurs des membres du Comité central, mais rien de tout cela n’est venu mettre fin au suspense au sein du plus vieux parti. C’est ainsi que, contrairement à ce qui a été annoncé en fanfare par certains médias quant au remplacement de Belkhadem par l’un des ministres du FLN, ce ne fut que supputations. En revanche, une figure de proue de ce parti, qui a brillé par son absence durant des années, a fait sa réapparition ces derniers jours et qui, de plus, jouirait, selon des sources bien au fait du sujet, de l’approbation des deux ailes opposées. Il s’agit de l’ex président de l’APN, Amar Saïdani, en l’occurrence. Des sources révèlent que ce dernier jouirait du soutien d’un grand nombre parmi les membres du Comité central. Etant convaincus que le sort d’Abdelaziz Belkhadem est définitivement.  Scellé, les convoitises sont allées forcement bon train. Et selon les dernières nouvelles, Amar Saïdani, en homme ambitieux, postulerait, en douce, à la succession d’Abdelaziz Belkhadem à la tête du FLN.  Pragmatique, Saïdani, pour faire l’unanimité autour de lui, a joué la carte de l’équidistance entre les redresseurs et les fidèles à l’ex SG, histoire de s’adjuger les faveurs des uns et des autres ce poste convoité de patron de son parti.  En tout état de cause, le poste de secrétaire général du FLN n’est plus un enjeu de taille depuis l’éviction de Belkhadem, dont l’ambition pour la présidentielle de 2014 n’est un secret pour personne. Avec la neutralisation de Belkhadem, la mission du nouveau SG, qui sera issu du Comité central, se limitera à la gestion des affaires courantes du parti jusqu’au prochain Congrès. Et ce sera, justement la mission première confiée à Amar Saïdani,  jusqu’à la tenue de ce congrès qui verra le véritable patron du FLN émerger.  Pour les redresseurs, qui ont vaillamment tout fait pour destituer Belkhadem, Amar Saïdani a le bagage pour gérer les affaires du parti, sans que leurs intérêts ne soient menacés. A ce propos, Boudjemaâ Haïchour, farouche opposant de Belkhadem, que nous avons contacté hier par téléphone, Amar Saidani est, « pour le moment, le moins mauvais des candidats  à la succession de Belkhadem». Et ce que dit Haïchour est forcément l’avis des autres redresseurs. Cette affirmation, qui émane d’un chef de file des redresseurs, indique, et c’est presqu’une certitude, que le suspens est bel et bien fini et que Saïdani est bien parti pour trôner sur le parti.

Medjadji H
Lundi 25 Février 2013 - 09:42
Lu 589 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+