REFLEXION

LA SONELGAZ ANNONCE LA COULEUR: Le retour des coupures intempestives

C’est parti dans la durée, surtout à l’approche du mois de ramadhan, la Sonelgaz annonce déjà la couleur. La situation est pire et la médiocrité du service l’est encore plus. Hier samedi, à la rue Berraîs Abderrahmane et les quartiers mitoyens, la coupure a duré trois heures de 16h à 19h, sans aucun avis de la part des services concernés.



LA SONELGAZ ANNONCE LA COULEUR: Le retour des coupures intempestives
Hier à la rue Berrais, avant-hier à Salamandre, et tous les après midis et soirs à Chemouma c’est le calvaire. Ces défaillances, nous les avons constaté, il y a peine quelques jours, lors du festival du théâtre amateur, où l’électricité a fait des siennes en plein représentation théâtrale, en présence des étrangers. Un honte. Nous n’arrivons même pas à maitriser le courant, comment voulez-vous faire de cette ville une zone touristique. A Mostaganem, les prestations de service de la Sonelgaz deviennent de plus en plus médiocres, chaque année, à la même période c’est le même refrain, si ce n’est pas le délestage, c’est le déclenchement de je ne sais quoi, on a l’impression qu’on fait dans le bricolage. Lors du match Algérie-Egypte, l’électricité n’est pas partie comme par miracle, c’est à se demander pourquoi? C’était peut-être un match capital de la plus haute importance où tout le monde était averti nous dit-on. En cas de coupures, que chacun prenne ses responsabilités. Un homme averti en deux mais un responsable averti en vaut… ? Alors pourquoi pas aujourd’hui ? Pourquoi les responsable en charge du secteur ne veillent-ils pas à ce que le contribuable ne soit pas embarrassé par ces coupures répétées et énervantes. Ces derniers jours, elles ont dépassé les limites de l’entendement de par les désagréments subis. Selon un ex-technicien de la Sonelgaz, « les coupures électriques en cette saison de chaleur sont causées c’est vrai pour la plus part du temps par des opérations de délestage et ce, pour atténuer la forte demande en énergie surtout durant les périodes de canicule et l’entreprise nationale d’électricité et de gaz (Sonelgaz) depuis des années a recours à cette pratique ». Par ailleurs selon toujours cet ex-technicien, « les coupures d’électricité, sont causées aussi par des perturbations sur le réseau de transport de l’électricité et l’utilisation à grande échelle des appareils électroménagers et surtout par le nombre croissant des climatiseurs, il ne faut pas oublier dira-t-il, que la majorité des foyers algériens en sont dotés ». Il ajoutera à ce propos, je tiens à vous dire que vu mon expérience, il faut s’attendre à des perturbations dans les jours à venir. Par ailleurs notre interlocuteur nous dira : « Le délestage certes est un facteur très important, vu la demande en électricité comme je viens de vous le dire, mais il y a lieu de savoir aussi, que le nouveau réseau torsadé ne répond pas aux normes et ne répond pas aux besoins actuels, par contre l’ancien réseau en cuivre était beaucoup plus résistant et pouvait supporter les surcharges actuelles, je tiens à préciser , comme je l’ai signalé, que le réseau actuel n’est pas adapté au terrain et à la forte demande en énergie. Ajouté à cela, le manque de suivi des abonnées en matière de limitation de puissance énergétique, qui doit obligatoirement entrer en ligne de compte pour une meilleure maitrise du réseau électrique. Toujours dans ce même sillage, il dira en substance : « D’autres facteurs aussi entrent en jeu, tel que le découpage du réseau, celui-ci n’est pas conforme à la réalité actuelle, d’où l’échauffement des câbles électriques de basse tension, qui par la forte surcharge, sont en rupture, sans oublier la vétusté de certains réseaux électriques, qui doivent faire l’objet de rénovation. Dans ce cas il faut aussi revoir, la puissance des transformateurs, afin de les réadapter en fonction de la demande réelle, ce qui n’est pas le cas, surtout dans certaines communes avoisinantes, où les coupures sont très nombreuses, aussi va-t-il falloir étudier les besoins réels en matière de distribution et de puissance de la demande en énergie électrique et installer de nouveaux transformateurs, pour pallier au déficit , il y a lieu de se préparer, à d’autres coupures dans le mois à venir, il est à noter que les citoyens devront se préparer à endurer un grand calvaire, aussi pour éviter les désagréments..

Aek Benyahia
Dimanche 8 Août 2010 - 15:22
Lu 638 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+