REFLEXION

LA SOCIETE CIVILE ENVOIE UN MESSAGE FORT AUX DESTRUCTEURS : Mostaganem contre la violence

C’est sous le thème de ‘’ Non à la violence, oui à la stabilité ‘’ que ce lundi dernier, dans l’après-midi, la salle des conférences de la bibliothèque principale ‘’ Moulay Belhamissi » n’a pu suffire pour recevoir le flux des personnes tenant vivement à partager le premier anniversaire des amis de Réflexion. Toute la société civile de Mostaganem, avec ses multiples associations était présente à ce rendez-vous si chaleureux.



Oui c’est un évènement grandiose, où l’Algérie animait  tous  les cœurs des présents, unanimes à dénoncer la violence sous toutes ses formes, tout en continuant à se battre toujours et toujours  pour que demeure la stabilité et la paix publique  au sein  de la patrie du million et demi de martyrs ! En effet, c’est dans un climat si familial, que le groupe « les amis qui aiment Réflexion’’» a célébré  le premier anniversaire de  sa naissance en date du 08 Janvier de l’année 2016, au sein d’une salle des conférences de la bibliothèque principale « Moulay  Belhamissi », sise à la cité des 400 logements comble. Cette fête a débuté, par la récitation de versets coraniques par l’un des membres des amis de Réflexion, secondé par l’entonnement de l’hymne national, et la lecture d’un  joli poème dédié  aux membres du groupe, par une  autre  membre, chargée de la présentation du programme établi en ce sens. Ensuite, l’animatrice  a cédé la parole aux multiples intervenants qui se sont relayés à la tribune.  Certains de ces derniers dont le président directeur général du quotidien national « Réflexion »,M. Belhamidèche Belkacem, le colonel B.D de l’armée nationale populaire, et le président  des retraités de l’ANP , M. Hadj Taki, commissaire des scouts musulmans algériens, le fondateur du groupe des amis de Réflexion, M. Salim Benanteur, le président de l’union générale des commerçants et artisans algériens, M. Hadj Taifour , se sont fortement distingués, par leurs allocutions relatives à la dénonciation de la violence, dont des opportunistes et autres aventuriers à la solde de forces occultes tentant de déstabiliser l’Algérie, et de faire régner  de nouveau  le désordre et l’anarchie au sein de quelques villes du pays, et surtout leur indéfectible  soutien  pour la stabilité du pays et le règne de la paix publique. En clôture, le P.D.G du journal ‘’Réflexion’’ a invité, un vieux, M. Hadj Moulay Souiga, et un jeune, un membre de l’union nationale de la jeunesse algérienne, en signe de continuité des générations, et  a lu  le communiqué élaboré en cet anniversaire si particulier où l’Algérie a fini par primer de son début à sa fin et  où la violence sous toutes ses formes  a été vivement dénoncée par les participants qui ont tous plaidé « Non à la violence….Oui à la stabilité ». A la clôture de cet heureux événement, l'assistance  a été invitée à prendre part à la collation offerte  par le groupe. Et en dernier, un joyeux anniversaire et une longue vie aux amis de Réflexion ont été souhaités  et surtout  à son baroudeur infatigable, qui reste à la tête  de tous les combats menés et gagnés  depuis une année animée de pleines victoires et tant de sacrifices !

L.Ammar
Mardi 10 Janvier 2017 - 20:05
Lu 528 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 21-09-2017.pdf
3.59 Mo - 20/09/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+