REFLEXION

LA SITUATION AU MALI AU CŒUR DES PREOCCUPATIONS INTERNATIONALES : La guerre ne pourra pas résoudre la situation



Au Mali, la situation s'est fortement détériorée ces derniers jours : les forces françaises et maliennes sont engagées dans le combat  contre les djihadistes dans le Nord  Mali. La situation au Mali est aujourd'hui au cœur des préoccupations de l'opinion publique internationale avec la rentrée récente des forces des USA en guerre. L'Afrique a commencé à émerger ces dernières années, affichant une tendance au décollage économique, mais la puissance de son développement durable est manifestement insuffisante. Une des raisons principales à cela sont des problèmes entremêlés, tribaux, religieux et de pauvreté, qui provoquent des troubles sociaux, et s'étendent même aux pays voisins. En Afrique, surtout dans les pays de langue française, ce problème est plus fréquent. Ces dernières années, il y a eu un coup d'Etat en Mauritanie, un coup d'Etat au Niger, un coup d'Etat à Madagascar, et le Mali a ensuite à son tour connu des troubles similaires. Ces pays ont une caractéristique commune : ils sont parmi les pays les moins développés au monde, et les contradictions dues aux conflits sociaux sont amplifiées en raison de la pauvreté, affaiblissant considérablement la stabilité du régime, ce qui, à son tour, augmente les difficultés de promotion du développement. Cependant, les problèmes de l'Afrique ne pourront pas être résolus par la guerre ; s'il n'y a pas de développement fort et stable, les problèmes originels ne feront que s'aggraver. A l'ère de la mondialisation économique, si l'Afrique ne peut pas devenir un pôle de croissance stable, la croissance mondiale ne pourra pas être équilibrée et durable. Il y a quelques années, Jeffrey Sachs, économiste de renom, avait évoqué les Objectifs du Millénaire pour le développement en ces termes : si les Etats-Unis et d'autres pays riches lui donnent un coup de main, l'Afrique pourra sortir de la pauvreté. Chaque année, les États-Unis dépensent des centaines de milliards de Dollars pour leur budget militaire ; ils ont pourtant la possibilité d'apporter une contribution durable à la sécurité mondiale, en sauvant des milliers de vies en Afrique et en aidant ses habitants à sortir de la pauvreté extrême. Personne n'a calculé le coût total de l'envoi de troupes par la France au Mali, et avant lors de son intervention militaire en Côte d'Ivoire ou ailleurs. Mais on peut être sûr d'une chose : si cet argent avait été dépensé plus tôt pour aider le développement des pays africains, il aurait été plus efficace qu'une intervention militaire. 

Ismain
Dimanche 27 Janvier 2013 - 00:00
Lu 206 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+