REFLEXION

LA SIGNALISATION A TRAVERS LES ROUTES DE LA WILAYA DE MOSTAGANEM : Les subdivisions ‘’noires’’ rappelées à l’ordre



Le wali de Mostaganem, M. Temmar Abdelwahid, a inspecté, hier, l’état de la signalisation routière à travers quelques endroits de la wilaya où il a constaté que les subdivisions des travaux publics, chargées de gérer la signalisation au niveau des rues de la ville, des routes et chemin communaux de la wilaya, sont malheureusement  responsables en grande partie du désordre dans la circulation routière à Mostaganem. Le wali a pris, à cet effet, des mesures disciplinaires à l’encontre des subdivisons défaillantes. Ces dernières devront désormais  vérifier toutes les installations des panneaux de signalisation, chacune au niveau de sa compétence territoriale.  Les panneaux seront placés conformément au Code de la route. Certaines choses sont des prérogatives des communes. Elles seront invitées à s’en occuper, d’autant plus qu’il existe une entreprise publique qui les fabrique. Par ailleurs, les feux de signalisation seront remis dans le paysage, à brève échéance. Les Mostaganémois vont devoir se familiariser avec les feux rouges et feux verts. En l’absence de presque toute signalisation réglementant la circulation routière, notamment au niveau des différentes entrées de la ville, l'automobiliste se retrouve désorienté et la circulation compliquée. «Pour mettre fin à l’anarchie quotidienne qui règne à l’entrée de ces deux ronds-points et prémunir les automobilistes et autres piétons d’éventuels accidents de la circulation, les services concernés doivent réglementer les passages suscités par l’installation de panneaux de signalisation routière», dira un moniteur d’autoécole, en argumentant : «L’implantation de ces signes sur nos chemins va permettre de réduire les accidents de la circulation et permettre également aux nouveaux conducteurs de traduire en pratique ce qu’ils avaient acquis en théorie dans les auto-école». La multiplication des ralentisseurs (dos d'âne) partout dans les localités de la wilaya, notamment dans les routes à grande circulation, constitue un épineux problème pour les automobilistes, sachant l'absence de panneaux de signalisation les concernant? Aussi, les dos d'âne sont installés de manière anarchique dans toutes les communes. Certains le sont sans autorisation. Cela doit être réglementé tant au niveau de leur dimension qu'au niveau de l'opportunité de le faire. Certains ralentisseurs sont source de problèmes et causent même des accidents.                  

Said
Dimanche 25 Octobre 2015 - 16:56
Lu 451 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+