REFLEXION

LA SANTE, CENTRE DE CANCEROLOGIE, L’ENVIRONNEMENT ET LE LOGEMENT : Le wali de Mostaganem en toute franchise devant la presse

Par un langage de franchise loin de la langue de bois, le wali de Mostaganem dans un face à face avec la presse locale, a dévoilé son agenda, mettant la santé et l’environnement dans les premières prérogatives de son emploi du temps, dans le souci d’une prise en charge intègre du citoyen avant de s’attaquer aux différents dossiers qui entorsent le développement de la wilaya, surtout l’investissement qui demeure la locomotive de tout développement.



Avant de parler du dossier du logement, le wali, a retenu un grand souffle avant de commenter : ‘’le retard dans la distribution des logements sociaux et les autres types de logements  a longtemps trainé, et la politique de satisfaire, les résidents des baraques ou autres cas, doit stopper, car je sais bien que les vrais citoyens de Mostaganem , par honte et dignité,  ne peuvent dresser une baraque ou une tente même s’ils sont dans l’embarras , c’est pourquoi le wali doit défendre leurs droits , et c’est pour ses raisons que j’ai  ordonné le dégel de la commission des recours .

LA PRESSE DEMEURE UN PARTENAIRE CLE DANS LES EFFORTS DE DEVELOPPEMENT
Le wali de Mostaganem, M. Abdelawahid Temmar a chargé les journalistes de porter ses messages aux citoyens avec toute franchise, lors d’un point de presse tenu, hier, à son cabinet avec tous les représentants de la presse nationale, avant d’insister sur le fait que la presse doit demeurer un partenaire clé dans les efforts de développement. Notons que le wali fera tout ce qui est de ses prérogatives pour aider les Mostaganémois et Mostaganem, mais les questions qui ne sont pas de son ressort, ne peut que les défendre devant les membres du gouvernement, faisant allusion à la demande de réalisation d’un centre anti cancéreux à Mostaganem.
Sur ce sujet, le wali était clair, en affirmant qu’il ressent avec cœur ce que ressentent les cancéreux et leurs familles. Il est du ressort du ministère de la santé, car le projet est très couteux, et Mostaganem entre dans le cadre de la carte nationale de la santé configurée par le gouvernement, mais c’est comme une demande à défendre devant le ministère. Sur ce point, il a fait savoir qu’il a préparé en collaboration avec le directeur de la santé un dossier qui sera remis au ministère. Mais, le wali, dans le but d’alléger la souffrance des malades,  va mettre en place une maison d’accueil, pour l’hébergement des malades venant des régions lointaines et revoir la possibilité de mettre à leur disposition un transport adéquat et la réhabilitation du service des cancéreux de Mazagran. Pour la réalisation d’un centre anti cancéreux, le wali assure qu’il a saisi le ministre de la santé, cependant, selon lui, ‘’ce n’est pas gagné d’avance’’. Par contre, le wali dit œuvrer pour l’amélioration des conditions d’accueil des cancéreux à travers les établissements de santé de la wilaya. ‘’Je suis ce dossier de près ‘’, a-t–il dit.
Dans ce même contexte, le chef de l’exécutif de la wilaya s’est fixé comme priorités ; l’environnement, la santé et l’investissement dont la promotion exige, selon lui, une stratégie. M. Temmar a profité de l’occasion pour annoncer que le CHU de Mostaganem sera réceptionné au plus tard le 1er mai 2016.

LE WALI OPTE POUR UNE NOUVELLE METHODE DE TRAVAIL, BASEE SUR LA PHOTO
Le wali a saisi l’occasion pour annoncer qu’il a opté pour une nouvelle méthode de travail, basée sur les photos. En effet, le wali, qui a affirmé avoir réorganisé son cabinet en confiant à chaque attaché de cabinet la mission de superviser un secteur, a choisi deux jeunes qui se déplaceront en motos pour prendre en photos chaque défaillance signalée. Abordant la question de l’environnement,  le wali Temmar affirme que 3 centres d’enfouissement technique (CET) sont en cours de réalisation à Sour, Bouguirat et Mesra. Quant au CET de Sidi Ali, ‘’on attend le déclassement des terres agricoles’’, a-t-il déclaré. Répondant à une question relative aux fumées toxiques émanant des décharges de Kheir Eddine et Fornaka, le chef de l’exécutif dit avoir reçu une délégation de citoyens de Fornaka qu’il a informée que des gardiens seront affectés à cet endroit pour empêcher toute incinération des déchets ménagers. Avant de conclure, le wali Temmar a révélé que la wilaya compte assainir, avec l’aide de la justice, la situation du foncier industriel, il donnera le chiffre de 100 cas dont les lots de terrain seront récupérés même bâtis et ce, pour absence d’investissements.

 

Riad
Lundi 5 Octobre 2015 - 19:20
Lu 680 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+