REFLEXION

LA SALAMANDRE : Un jet d'eau transformé en piscine



Même  les patrouilles pédestres et mobiles des éléments de la sécurité se trouvant partout au niveau du front de mer de la Salamandre ne dissuadent pas les enfants de jour comme de nuit à transformer le jet d’eau des trois dauphins  en piscine. En effet, avec la canicule qui a sévit à Mostaganem ces derniers jours, les enfants de certains quartiers se ruent  chaque après-midi pour chercher de la fraicheur ne trouvant que ce jet d’eau pour les rafraichir à défaut  des piscines presque inexistantes dans la commune. Mostaganem une ville côtière à vocation touristique enregistre un déficit flagrant en  piscines et en infrastructures réservées aux loisirs, comme des parcs aquatiques, et cela se répercute négativement sur les comportements des petits qui trouvent dans les ronds-points de la ville dotés de jets d'eau un lieu idéal pour se baigner et se  rafraîchir, car l’eau est douce contrairement à la plage qui connait souvent des perturbations climatiques  dont les eaux sont souvent agitées. Ces baignades peuvent avoir des conséquences très graves  qui peuvent engendrer des accidents mortels, imaginons qu'un luminaire du bassin soit dénudé, alors c'est l'électrocution et une mort instantanée, sans oublier le danger continuel de  la route qui guette ces enfants. Les autorités doivent mettre des agents pour garder ces jets d’eau  surtout en cette période estivale. 

Bouziane Kamel
Dimanche 8 Septembre 2013 - 11:01
Lu 234 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+